Fire Phone : la tentative désespérée d’Amazon pour écouler les stocks

Smartphone

Par Membre rédacteur le

Le Fire Phone, premier smartphone d’Amazon, est promis à une longue agonie. Le constructeur a des hangars entiers d’unités à écouler, personne ne voulant acheter l’appareil à son prix initial.

amazon-fire-phone-5124-001

Il faut dire qu’Amazon a rêvé en couleurs, lorsque l’entreprise a lancé son Fire Phone cet été : limité aux seuls États-Unis, en exclusivité chez un seul opérateur (AT&T), au même prix qu’un iPhone ou qu’un Galaxy haut de gamme (199$ plus un engagement sur deux ans)… Le genre d’offre qu’il était possible de proposer en 2007, mais aujourd’hui il est illusoire de vouloir se lancer sur un marché aussi concurrentiel dans ces conditions.

Le Fire Phone, pour une première génération, ne démérite pas : son interface originale en relief (piloté par quatre caméras en façade qui « suivent » la tête de l’utilisateur) et son service de reconnaissance d’objets auraient pu aider à transformer l’essai. Mais voilà, pas du tout en fait : Amazon a encaissé une perte de 170 millions de dollars au dernier trimestre à cause de l’appareil, avec en plus des stocks à hauteur de 83 millions.

Il fallait faire quelque chose (ne serait-ce que pour faire un peu de place dans l’inventaire), c’est pourquoi les quelques consommateurs américains encore intéressés pourront acheter un modèle débloqué à 199$; si on soustrait les 99$ que coûte normalement l’abonnement Amazon Prime (fourni en bonus avec l’engin), cela nous fait le Fire Phone à 100$.

Source: Source