Xiaomi se hâte lentement

Smartphone

Par Membre rédacteur le

2014 devait être pour Xiaomi l’année de l’internationalisation de ses produits. Le constructeur chinois avait ainsi nourri l’ambition de se lancer dans une dizaine de pays, dont l’Inde, le Brésil, la Russie, le Mexique ou encore la Turquie.

Xiaomi-Mi41

Xiaomi a bien lancé ses produits dans une poignée de ces marchés, mais pas sur tous. Et il ne compte pas accélérer tout de suite la cadence. En fait, le constructeur a décidé de concentrer ses efforts sur l’Inde et l’Indonésie, deux pays à très fort potentiel, et il devrait y poursuivre son expansion à moyen terme.

Hugo Barra, l’ancien de Google qui orchestre l’internationalisation du groupe, a indiqué qu’il voulait étendre les ailes de l’entreprise à pas comptés et s’étendre lentement, mais sûrement. L’idée est maintenant de se lancer dans un nouveau pays une fois que le précédent a été bien servi.

Le prochain pays dans la ligne de mire de Xiaomi (c’est à dire au premier semestre 2015) est le Brésil, qui devrait faire bon accueil aux produits chics et pas chers du constructeur.

Source: Source