Sony Pictures a bien été attaqué par la Corée du Nord

Sur le web

Par Pierre le

Les serveurs de Sony Pictures ont été attaqués la semaine dernière. Le service a été mis à genoux et des films inédits en qualité DVDrip se sont retrouvés sur des sites de torrent. De lourds soupçons se sont alors dirigés vers la Corée du Nord. Et aujourd’hui, le FBI indique que les attaques proviennent bien du pays de Kim Jong Un.

Grokim

Reprenons depuis le début. Sony Pictures va très prochainement sortir The Interview, un film où James Franco et Seth Rogen se rendent en Corée du Nord pour tuer Kim Jong Un (ça à l’air très drôle, par ailleurs). Une intrigue qui ne plaît pas du tout au pouvoir en place et qui a menacé plusieurs fois Sony Pictures de graves représailles en cas de sortie.

A la suite des attaques, les regards se sont donc tournés vers le pays de Kim Jong Un. Et aujourd’hui, le FBI indique qu’il y a de très fortes probabilités pour que le malware qui a mis à genoux les serveurs de Sony proviennent de là-bas. La firme AlienLabs, spécialisée dans la sécurité informatique, a analysé le code du Malware fourni par le FBI et a été capable de déterminer plusieurs choses.

Tout d’abord, une partie du code du Malware a été conçu entre le 22 et 24 novembre dernier. De même, la compilation a été réalisée avec des caractères Coréens. Alienlabs indique donc que le malware (ou plutôt une partie, puisqu’il est basé sur un malware existant) a bien été développé en Corée du Nord.

Bien entendu, le pays a démenti l’accusation.

Source: Source