Ce détournement nous montre que le scénario de Terminator est effectivement un beau bordel

Cinéma

Par Pierre le

Les films traitants de voyages dans le temps n’échappent pas à quelques incohérences ou autres erreurs. Terminator en est l’exemple parfait. Et avec le cinquième épisode qui arrive, cela ne risque pas d’arranger une timeline déjà bien bordélique.

Screenshot

Ce détournement de la bande-annonce de Terminator Genisys nous montre en effet que l’histoire de la licence devient de plus en plus tarabiscotée avec le temps. Une bande-annonce n’utilisant pratiquement que des images du dernier film et qui pourrait presque passer pour l’officielle, tant elle est bien faite.

Comment John Connor a-t-il pu envoyer son père dans le passé alors qu’il a annulé le Jugement Dernier et qu’il vit dans une autre timeline où il y a eu un autre Jugement Dernier où il n’a pas envoyé son père dans le passé et donc pas annulé le premier Jugement Dernier puisqu’il n’existe pas ? Vous avez quatre heures.

Attention, ce détournement est intégralement en anglais.