Xiaomi aux États-Unis… ou presque

Smartphone

Par Membre rédacteur le

Xiaomi s’apprête à envahir les États-Unis, mais… pas comme on aurait pu s’y attendre. Le troisième constructeur de smartphones au monde compte écouler sur le territoire US (et dans d’autres marchés occidentaux) des… accessoires.

xiaomi-mi-band-en

C’est lors d’une conférence à San Francisco que le constructeur chinois a délivré la bonne parole. Hugo Barra, ancien directeur de l’unité Android chez Google et désormais vice-président en charge de l’expansion internationale chez Xiaomi, a annoncé le lancement à venir de déclinaisons américaine et occidentales du site Mi.com.

Le site commercialisera les bracelets traqueur d’activité, les casques, boîtier TV… mais aucun des smartphones ou des tablettes du groupe. Barra a expliqué que l’entreprise faisait face à de sérieuses difficultés au niveau logistique pour servir le reste du monde, sans compter la traduction de la surcouche MIUI, les soucis de certification, l’infrastructure…

Bref, Xiaomi veut s’attaquer au monde, mais à son rythme, et avec une petite sélection de produits afin de mettre un petit doigt dans le grand bain.