Dossier : ces smartphones “datent”, mais sont loin d’êtres de mauvaises affaires !

Depuis maintenant trois ans, les évolutions entre chaque génération de mobiles se font de plus en plus minces. Et pour cause, la technologie peine à suivre le rythme effréné des sorties que se sont donnés certains constructeurs, Sony et Samsung en tête. Résultat, des modèles datés de même pas deux ans se retrouvent parfois à 40% de leur prix initial.

Ainsi, plutôt que de se jeter sur le dernier modèle en date, voici une sélection de mobiles qui devraient couvrir tous vos besoins, sans vous ruiner. Car un smartphone haut de gamme l’année dernière, s’il est mis à jour, n’aura rien à envier à son remplaçant. Attention, nous ne parlons pas de mobiles d’occasion, mais bien de modèles neufs, dont les prix ont chuté pour les rendre plus accessibles.

Avant de troller corps et âme, tenez compte d’une chose : on compare le hardware à OS identique. Sinon ce n’est pas intéressant.


Sony Xperia Z Ultra (229€)

nexusae0_14_Xperia_Z_Ultra_Range

On commence par le meilleur rapport qualité/prix pour un phablet ? Désormais oui, carrément ! En réalité, le Xperia Z Ultra était tout simplement inabordable à sa sortie, avec les 700€ demandés. Mais aujourd’hui, on le trouve entre 220 et 280 euros, ce qui en fait le meilleur rapport qualité/prix de la catégorie. À ce prix-là, on se retrouve avec un modèle nettement plus intéressant qu’un T2 Ultra par exemple, avec un processeur plus véloce, plus de ram, un écran Full HD (nécessaire avec cette diagonale), et une finition plus premium. Le gabarit est imposant (l’écran de 6.3 pouces aide autant que les bords larges), mais moyennant 55€, on peut se procurer ce petit accessoire (Sony SBH-52) couplé en Bluetooth permettant de téléphoner, d’y brancher un casque, d’écouter et naviguer dans les musiques, d’écouter et lire les SMS et mails. Bref, de la partie téléphonie/musique sans avoir à sortir la bête, ce qui est un plus non négligeable dans la rue par exemple. Le téléphone accepte les cartes micro SD de 128 Go (et non 64 comme on peut le lire). L’écran est superbe, VLC permet d’y regarder des films au format mkv et en 1080p, le son est bon, et on prend un plaisir fou à utiliser une telle surface. On regrette une batterie pas à la hauteur, une fonction étanche que l’on exploitera qu’en cas de pluie. Et un appareil photo sans flash cadrant trop serré et à la qualité médiocre. On garde en revanche la finition premium, et la qualité de l’interface Sony et une bête capable de tout faire tourner niveau jeu. Le Z Ulta aura droit à un passage sous Android Lolipop. Cerise au sommet du gâteau ? Il est possible de jouer à Hearthstone dessus !
Bref, au prix moyen auquel on le trouve, il s’impose comme l’un des meilleurs choix de la catégorie.

Samsung Galaxy S5 (329€ dans les bonnes crèmeries avec ODR)

s5g

Alors attention, le prix du S5 devrait baisser un peu plus dans les jours qui suivent cet article, annonces des 6 et 6 Edge obligent. Mais pourquoi le Galaxy S5 est-il si mal aimé ? Et bien, sachez que le S5 a été boudé par son public habituel. Les spécialistes de la high-tech et testeurs fous de mobiles, eux, l’ont bien apprécié ce S5. Et pour cause : batterie amovible efficace, écran superbe de taille idéale, gabarit idéal, mobile réactif, caractéristiques photo et vidéo excellentes, fabrication réussie (oui en plastique, mais réussie) et mobile robuste. Sur le papier, il fait mieux que le S4 à tous les niveaux. Malheureusement, l’écart avec son aîné et les sorties frénétiques de la marque coréenne ont eu raison de leur flagship. Résultat, on a pu le trouvé à 329€ avec une ODR récemment, et il y a fort à parier que le prix atteindra 300€ assez rapidement. Certains le compareront à un OnePlus One. Mais le gabarit est nettement plus pratique, la photo meilleure, et la batterie amovible et le port de carte mémoire viennent terminer un joli tableau. Compte tenu des faibles ventes, on peut douter des motivations de Samsung pour les prochaines mises à jour. Mais bon, Lolipop est déjà bien, surtout que toute la concurrence n’y est pas encore passée.

iPhone 5c (369€)

edito-iphone-5c-illu-2

Vous allez crier, hurler et taper sur la table. Mais… L’iPhone 5c est un excellent mobile. On le trouve aux alentours de 350€ neuf en 16Go, ce qui en fait l’un des iPhones les plus abordables. Il tourne à la sans broncher sous iOS 8.1.3. En plus de faire tourner n’importe quelle application du Store à la perfection (pas de ralentissement, pas de reboot intempestif), il fait partie des derniers mobiles que l’on peut glisser dans une poche de jean sans se demander si l’on pourra s’assoir. Alors oui, c’est cher pour les accrocs du hardware éduqués à l’Android, mais dans l’univers iOs, c’est un produit qui n’affiche aucun défaut et qui ne demande pas un SMIC. Le plastique arrière subit le poids des années et les aléas quotidiens sans broncher. Bref, un mobile certes moins joli que le 5s, mais moins cher et tout aussi efficace.

Nokia Lumia 1520 (349€)

nokia_lumia_1520 (1)

Difficile à trouver, car plus produit, le Lumia 1520 est tout simplement le meilleur Windows Phone du moment, pour peu que l’on apprécie le format. Eh oui, il embarque les mêmes éléments que le Lumia 930, mais offre en plus des 32Go intégrés, un port Micro SD et une autonomie phénoménale ! Comptez 3 jours en usage soutenu ! On ajoutera la qualité de fabrication Nokia : accroche réseau parfait, son clair et puissant, finition de haut vol ! Bref, une tuerie. Descendu à 299€ durant les soldes, on le trouve autour de 349€ quand on arrive à le trouver. Enfin, on notera la fluidité de l’interface. Normal, WP tourne déjà à la perfection sur un 1320, deux fois moins puissant. Bref, un gros coup de cœur qui fait regretter la disparition de Nokia.

Nokia Lumia 1020 (249€)

nokia_lumia_1020_5476136306 (1)

Au risque de me faire des ennemis, le 1020 est bien le meilleur photophone du marché. D’abord pour la qualité générale, sublimée par des applications exploitant parfaitement l’APK, puis grâce à son grand-angle 25mm. Le mobile est orienté image : s’il ne filme qu’en 1080p à 30 fps, il capture également une ambiance sonore détaillée remarquable (merci les micros stéréos intégrés) qui fait la joie des amateurs de concerts. L’écran est en 720p, ce qui sur 4.5 pouces n’est pas du tout un problème. D’autant que l’ensemble bénéficie d’un traitement Clear Black procurant une profondeur des noirs très agréable.

Reste deux gros soucis : d’abord l’autonomie qui fond comme neige au soleil, et surtout, un avenir incertain, malgré un des meilleurs hardwares WP du moment. La faute à Microsoft qui s’est empressé de faire disparaitre du marché les mobiles badgés Nokia. Trouvable à 250€ et offrant 32 Go de mémoire (sans port de carte), il est un choix intéressant si la photo est votre priorité et que vous n’êtes pas allergique à Windows Phone. Lancé à 699€, le prix a eu du mal à baisser, mais le voilà désormais accessible.

Sony Xperia Z2 (365€)

xperia-z2-hero-purple-1240x840-ba08b7ef2ca09a550ee74a9b9dc1eead

Il aura fini par baisser ! Le mobile Sony ultra intéressant. Désormais affiché à un prix de 365€ (et continuant de chuter) le Xperia Z2 est plus intéressant que le Z3. Pour cause : les écouteurs à réduction de bruit active sont offerts ! Pour le reste, le Z3 apporte un design un peu plus arrondi, l’option Remote Play pour PS4 et des photos capturée avec une focale de 25mm (contre 28mm pour le Z2). Si ces trois choses ne vous motivent pas plus que ça, alors le Z2 sera un meilleur choix. D’autant que la batterie est nettement meilleure ! C’est d’ailleurs cette batterie et les capacités d’enregistrement en slow motion qui le rendent plus intéressant que le Z1. Ah oui. Quand Sony aura décidé de se bouger, il passera à Lolipop, en faisant l’un des meilleurs choix du marché pour un usage multimédia.

LG G3 et LG G2 32 Go (299€)

LG-G3-

Les LG G2 et G3 (et non le G3s, version appauvrie) sont désormais trouvables à 300€ sans abonnement ou engagement avec Satan) ! Pour info, le LG G3 offre un autofocus laser accouplé à un très bon bloc photo, un écran QHD magnifique, un gabarit contenu, un lecteur de carte mémoire, un bon processeur. Bref, c’est un bon mobile. Toutefois, dans mon entourage, le G3 a du mal à survivre aux jours qui passent : la peinture s’écaille à certains endroits et des bugs surviennent. Des soucis qui ne se posaient pas avec le G2. Reste que ce G2 s’affiche au même prix dans sa version 32 Go, mais il n’a ni écran QHD ni port pour carte mémoire. À noter que les deux mobiles passeront sous Lollipop ! À vous de faire votre choix. Mais dans les deux cas, vous ne serez pas déçu.

Vous noterez que les mobiles HTC One M8 et M7 ne sont pas mentionnés. Non pas parce qu’ils sont mauvais, loin de là. Simplement, car leur prix ne baisse jamais suffisamment pour les rendre réellement attractifs.

Et les marques chinoises dans l’histoire ?

Oppo, Huawei, Honor, Xiaomi, OnePlus. Autant de noms qui vont probablement s’accaparer le marché mobile européen des prochaines années. Reste que pour le moment, ces modèles ne sont pas les premiers choix. À prix égal entre un Oneplus One et un Xperia Z3, la majorité optera pour le Sony qui certes n’embarque de 16 Go, mais qui possède encore un nom, une identité. Une identité basée sur le design et la notoriété, les composants utilisés étant les mêmes. Mais cette identité permet une meilleure revente sur le marché de l’occasion, et rassure encore un peu les consommateurs qui pourront s’orienter, en cas de soucis, vers un centre SAV physique (mais pas forcément meilleur, notons-le). Voici la raison pour laquelle nous nous sommes orientés vers les modèles cités.

composition-main (1)

Depuis toujours et dans tous les univers de la high-tech, les produits haut de gamme précédents deviennent les milieux de gamme d’après. C’est comme cela que l’on voit apparaitre sur le marché un Xperia M4 à moins de 300€ (prix public à la sortie) affichant des performances similaires à celle du Xperia Z premier du nom, haut de gamme sortie il y a à peine 2 ans tout juste.

Un dernier mot…

Ces modèles sont présentés à titre indicatif. Au fil des jours qui s’écouleront, d’autres paraitront plus intéressants. L’idée n’était donc pas de vous motiver à liquider les stocks, mais de prêter un peu plus attention à la décote. Car dans un univers évoluant aussi rapidement, on peut aisément trouver son bonheur sans y laisser un organe. C’est également une autre façon de consommer. Cela incitera peut-être un peu plus les constructeurs à faire durer leurs produits.

Article rédigé par Jeremy F.