Les Etats-Unis et la Russie main dans la main pour construire une nouvelle station spatiale internationale

Science

Par Pierre le

La station spatiale internationale est une vieille dame. Son exploitation est prévue jusqu'en 2024. Et les Etats-Unis ainsi que la Russie pensent déjà à la suite...

La station spatiale internationale est une vieille dame. Son exploitation est prévue jusqu’en 2024. Et les Etats-Unis ainsi que la Russie pensent déjà à la suite en signant un accord visant à construire une nouvelle station dans le futur.

International_Space_Station_after_undocking_of_STS-132

L’annonce a été faite par la NASA et l’agence spatiale russe Roscosmos sur le site de Baïkonour. Le but de cet accord est de continuer à collaborer dans le domaine de la conquête spatiale. La première étape, ce sera l’établissement de la prochaine station spatiale internationale, même si les deux pays n’excluent pas d’exploiter l’actuelle au-delà de la date limite préalablement fixée.

La Russie et les Etats-Unis ne vont pas développer seuls cette nouvelle station. Les deux pays ont en effet annoncé qu’ils étaient ouverts à d’autres nations pour les aider dans cette tâche. De même, les investisseurs privés, de plus en plus actifs dans la conquête spatiale, sont eux aussi invités à participer.

La future station spatiale n’est qu’une première étape. Charles Bolden, l’administrateur de la NASA, a indiqué que les objectifs de la colonisation de la Lune en compagnie de la Russie était d’actualité. De même, les deux pays vont collaborer pour atteindre le but ultime de la conquête spatiale aujourd’hui : aller sur Mars.

Mais pour ces derniers points, nous sommes encore dans le domaine de la science-fiction, puisque la colonisation de Mars n’est pas prévue avant des décennies, selon la NASA.

Source: Source