[Crowdfunding] 500 000$ pour une pizzeria refusant de servir des homosexuels

Sur le web

Par Elodie le

Ils engrangent des milliers de dollars après avoir annoncé vouloir discriminer des homosexuels en marge d’une loi votée sur la liberté religieuse.

crowfunding_pizza_discrimination_homosexuels

Le 26 mars, le gouverneur de l’Indiana, Mike Pence, ratifie une loi sur la liberté religieuse permettant aux entreprises et commerçants de refuser de servir des homosexuels ou d’autres groupes. La loi devait prendre effet au 1er juillet.
Cette loi a suscité un tollé sur la toile et aux États-Unis. En début de semaine nous évoquions les déclarations de Tim Cook dénonçant cette ratification et ces projets de loi qui « rationalisent l’injustice en prétendant défendre quelque chose de cher pour beaucoup d’entre nous. Ils vont à l’encontre même des principes fondateurs de notre nation et ils ont le potentiel d’annuler des décennies de progrès vers une plus grande égalité. »

En effet, 19 autres États américains auraient un texte similaire dans leur législation et près de 100 projets de loi prévoient ce type de discrimination dans leur texte.
Face à la polémique suscitée, le gouverneur a préféré faire marche arrière et annoncer que la loi serait modifiée pour lui ôter tout caractère discriminatoire à l’égard des homosexuels ou autre groupe.

Las, certains commerçants ne l’entendent pas de cette oreille. La pizzeria Memories, située à Walkerton, a annoncé qu’elle ne servirait plus les éventuels clients homosexuels qui voudraient passer commande pour leur mariage.

Crystal O'Connor, la gérante de la pizzeria Memories - ABC
Crystal O’Connor, la gérante de la pizzeria Memories – ABC

« Nous ne discriminons personne, nous défendons simplement nos croyances et chacun a le droit de croire en ce qu’il veut », a assuré la gérante de la pizzeria, prétextant que son établissement était chrétien.
Si la loi permettait alors à toute entreprise d’invoquer une entrave « substantielle » en cas de poursuites judiciaires, ce ne sera plus d’actualité.

Suite à ses propos la page de la pizzeria sur Yelp s’est pris une flopée de messages négatifs, d’injures et de menaces, forçant à la fermeture provisoire du commerce. Une campagne crowdfunding a alors été lancée par Lawrence Jones, intervenant dans une émission conservatrice, le Dana Loesch Show sur TheBlaze TV, et ce afin de « soulager la perte financière endurée par les propriétaires au nom de leur foi ».

Alors que l’objectif initial était de récolter 25 000$, la somme a été pulvérisée atteignant ainsi 522 000$ en quelques jours.

La liberté religieuse se porte bien, merci.

Source: Source