Prise en main : Huawei P8 & P8 Max

Depuis quelques temps, on constate clairement que Huawei est monté en gamme. Ses produits gagnent en maturité chaque année et ce n'est pas pour rien que...

Depuis quelques temps, on constate clairement que Huawei est monté en gamme. Ses produits gagnent en maturité chaque année et ce n’est pas pour rien que la marque chinoise est devenue en quelques années un des plus gros constructeurs de smartphones au monde. Après un Ascend P7 qui marquait clairement les intentions de Huawei, voici le Huawei P8 et sa version smartphone XXL, le P8 Max.

hauwei-p8-live-01

On commence par les caractéristiques techniques. Le Huawei P8 vous propose ainsi un design plutôt classique mais clairement premium puisque le tout est casé dans un boîtier unibody en aluminium avec une épaisseur de seulement 6,4mm, ce qui le rend plus fin qu’un iPhone 6 d’Apple ou encore le dernier Galaxy S6 de Samsung. A côté, on retrouve un écran de 5,2″ avec une définition Full HD 1080p et des bords quasiment inexistants (Huawei nous rappelle que c’est le même encombrement qu’un iPhone 6), un processeur octa-core Huawei Kirin 930 (4xA53x à 2Ghz + 4xA53 à 1,5Ghz), 3Go de RAM, à partir de 16Go de mémoire interne, un port MicroSD, un double port nano-SIM, un APN avec un capteur RGBW de 13 Mégapixels avec stabilisation optique et flash Dual-LED, un ISP indépendant pour le traitement des photos, une batterie de 2680mAh assurant, d’après Huawei, une utilisation moyenne de deux jours, 144g, le tout sous Android 5.0 avec une surcouche EMUI 3.1. Comptez 499€ et 599€ pour la version Premium avec une mémoire de 64Go.

hauwei-p8-live-02

Quand vous prenez le Huawei P8 pour la première fois en main, c’est clairement un smartphone premium et on est bien en présence du successeur du Huawei Ascend P7. Les matériaux sont bien choisis et on est dans la même lignée que ce que propose Huawei depuis le Mate 7. Le poids est plutôt bien réparti, il ne glisse pas des mains comme l’iPhone 6 par exemple mais j’aurais aimé qu’il plus épais pour avoir moins l’impression de tranche quand on tient le smartphone. J’ai beaucoup aimé le fait que l’objectif de l’APN ne dépasse pas, contrairement à l’iPhone 6 ou au Galaxy S6. En fait, le seul problème que j’ai pu voir avec ce Huawei P8, c’était justement un design un peu trop classique.

hauwei-p8-live-04

Pour ce qui est des performances, de la rapide prise en main que j’ai eu, je n’ai pas noté de problème particulier, c’était propre et fluide. Alors oui, on pourra toujours critiquer que le look&feel ressemble plus à iOS qu’à Android mais dans l’absolu, ça fonctionne très bien. J’ai trouvé que l’écran proposait une colorimétrie plutôt bonne, par contre, ce n’est pas un des écrans les plus lumineux que j’ai pu voir jusqu’à présent. Un de points que Huawei a mis en avant lors de sa présentation concernait son appareil photo qui est censé rivalisé avec les deux ténors du moment, l’iPhone 6 d’Apple et le Galaxy S6 de Samsung. De nos premières impressions, c’est plutôt bien même s’il m’a semblé que le P8 lissait plus que ses concurrents. Un des modes les plus sympa est le Light Painting qui vous permettra donc de faire ce qui était jusqu’à maintenant réserver aux réflex et appareils photo hybrides. En plus de cela, vous pourrez voir le résultat en live !

Concernant le Huawei P8 Max, on reprend à peu près le P8 mais avec un écran de 6,8″ avec une définition Full HD 1080p et une batterie de 4360mAh, Huawei a énormément travaillé sur la taille afin de maximiser l’écran. Aussi, l’écran du P8 Max représente 83% de la surface du smartphone alors que celui de l’iPhone 6 Plus représente 73% et celui du Galaxy Note 4 représente 80%.

hauwei-p8-max-live-12

Très honnêtement, c’est très grand, c’est quasiment une Nexus 7 qu’on a entre les mains. Tout dépendra donc de vos besoins mais pour ma part, c’est vraiment trop grand. Si vous n’avez pas de veste, oubliez parce que la poche de jean, c’est mort.

hauwei-p8-max-live-14