Impression 3D : MakerBot licencie 20% de ses effectifs

Gadget

Par Olivier le

MakerBot, un des start-ups les plus vue sur le marché de l’impression 3D, a de mauvaises nouvelles à partager. Malgré les dizaines de milliers de Replicator vendus depuis 2009, l’entreprise doit en effet se séparer de 20% de ses effectifs.

MakerBot était depuis deux ans la propriété de Stratasys, autre constructeur d’imprimantes 3D plutôt versé dans l’industrie. Cette société a décidé de « consolider » ses effectifs en montrant la porte à une centaine des employés de MakerBot.

Après l’acquisition, des postes en doublon sont apparus, tandis que Stratasys a voulu fluidifier ses opérations. Avec pour corollaire des licenciements en bonne et due forme. Ces départs, provenant de l’un des fabricants les plus connus du secteur des imprimantes 3D, ne sont pas de bon augure pour l’ensemble de ce marché. Malgré les promesses de lendemain qui chante, pour le moment on ne peut pas dire que cette technologie est parvenue à s’imposer chez le grand public ; quant à son implantation dans les entreprises, elle existe mais le déploiement est encore bien lent.

Source: Source