[The Witcher 3] NVIDIA répond à AMD

Business

Par henel le

1923gf4y9q4bejpg

Après qu’AMD a crié au sabotage, la toile s’est soulevée et à commencé à se tirer dessus. D’un côté les défenseurs de AMD et de l’autre ceux de NVIDIA. Pendant ce temps, Gamersnexus s’est penché un peu plus près sur cette polémique.

NVIDIA travaille sur sa technologie pour les graphismes “GameWorks”. Les développeurs de jeux peuvent s’en servir afin de l’utiliser au sein de leurs jeux. En effet, cette technique donne des effets spéciaux sur les flammes, l’eau, la physique et dans le cas The Witcher, les cheveux. L’implantation de GameWorks assure à NVIDIA une comptabilité sans faille (normalement) avec ses cartes graphiques.

Cependant, Roy Taylor qui travaille chez AMD est contre ce genre de pratiques qui donne trop de privilèges aux constructeurs:

“Si l’on n’arrête pas les pratiques anti compétitives du NVIDIA GameWorks nous allons commencer à voir des jeux réservés exclusivement à telle ou telle GPU.” -Roy Taylor

Le jeu Project Cars utilise une autre technologie de chez NVIDIA nommé PhysX. Sauf que celle-ci ne veut pas fonctionner avec les cartes AMD. Il semblerait qu’il se passe la même chose avec The Witcher: les technologies ayant été utilisées lors du développement sont celles de NVIDIA et ne marchent bien évidemment pas avec celles de AMD, notamment HairWorks.

Richard Huddy, ingénieur chez AMD, s’en était déjà plaint dans une interview donnée à Ars Technica. Dedans il y précise qu’il travaillait main dans la main avec CD Projekt Red depuis le début du jeu et qu’il appelait cela du sabotage. Sauf que durant le développement, celui-ci aurait pu intégrer l’équivalent de HairWorks qui se nomme Trex FX. Il n’a pas été intégré à cause d’une demande tardive selon les développeurs polonais.

NVIDIA a attendu aujourd’hui pour répondre aux accusations que lui porte AMD:

“Nous n’avons en aucun cas interdit CD Projekt Red ou Slightly Mad Studios de travailler avec un constructeur hardware afin d’optimiser leurs jeux ou d’utiliser GameWorks.
Le code source de GameWorks est sous licence (…). Nous ne pouvons pas la donner à n’importe qui”.

Nous avons mis les ressources nécessaires en termes de technologie afin que leurs jeux soient bien réalisés pour les joueurs utilisant des GPU NVIDIA (…). Nous sommes déçus que les développeurs ai reçu de telles accusations”. -NVIDIA

En gros, NVIDIA souhaite travailler au plus près avec les développeurs afin que leurs jeux soient le mieux optimisés possible que chez le concurrent. AMD devrait avoir la même approche, donc.
La solution la plus équitable serait de désactiver, en gros, HairWorks. Mais ne serait-ce pas amputer aux joueurs NVIDIA une technologie déjà créée et fonctionnelle ? D’autant plus qu’il semblerait qu’AMD n’a pas été sérieuse de ce côté là en demandant l’intégration de sa technologie trop tardivement.

Mais puisque chacun prêche pour sa paroisse, difficile d’imaginer que la situation entre les deux rivaux s’arrange avec le temps.

Source: Source