Et vous, êtes-vous prêts à payer pour Facebook ?

Sur le web

Par Pierre le

Facebook est gratuit, et pour cause, le réseau social se fait de l’argent via les publicités et que Mark Zuckerberg a toujours exprimé sa volonté de garder son service gratuit. Mais une tribune du New York Times fait du bruit, aujourd’hui.

siege

Zeynep Tufekci a en effet rédigé une longue tribune expliquant pourquoi les utilisateurs devraient être prêts à payer pour utiliser Facebook. Une tribune simplement titrée Mark Zuckerberg, laissez moi payer pour Facebook. Son constat est simple : Un utilisateur rapporte très peu à Facebook (moins de 20 centimes d’euros), mais ses données sont traquées et enregistrées à des fins publicitaires. Un système qui marche, puisque le réseau enregistres 1,5 milliards d’inscrits. Mais à quel prix pour ces utilisateurs ?

Zeynep Tufekci explique alors que si les utilisateurs acceptaient de payer ne serait-ce qu’un dollars par mois, cela serait tout bénéf’ pour Facebook. Non seulement les revenus de la société grimperait en flèche, mais cela pourrait obliger Facebook à être plus prudent sur les données personnelles de ses clients, qui y gagneraient. Si le quart des utilisateurs acceptaient ce deal, Facebook gagnerait 4 milliards par an.

Un argumentaire appuyé par le constat que les internautes deviennent de plus en plus soucieux de leur vie privée sur le net et qu’une relation de confiance clients/Facebook pourrait naître avec cette mesure.

Néanmoins, Zeynep Tufekci semble oublier une chose. Si un dollars, ce n’est rien pour la plupart des occidentaux, la chose se montre très différente dans les pays en développement, gros utilisateurs de la chose. 1 dollar, c’est pas donné pour beaucoup de monde.

Mais Facebook ne semble pas vraiment dans l’optique d’adopter ce business model. La gratuité a en effet toujours été le cheval de bataille de Mark Zuckerberg.

Et vous, seriez-vous prêts à payer pour utiliser Facebook ?

Source: Source