iOS 9 permettra de bloquer les publicités sur Safari

Android

Par Elodie le

Apple se met à la page des bloqueurs de publicités, qui ont le vent en poupe, avec une extension logicielle introduite sur la prochaine version de son OS mobile, iOS 9, avec Safari.

ios-9-bloque-publicités-safari

La bataille semble se poursuivre entre Apple et Google. Et celle-ci se fera sur le terrain de la publicité. C’est Ricky Mondello, ingénieur Safari chez Apple, qui a levé le voile sur cette nouveauté sur Twitter.

Lors de la conférence WWDC d’Apple, lundi 8 juin, la firme a présenté les améliorations de son navigateur parmi lesquelles figurait la possibilité d’installer une extension qui masquera certains contenus comme « les cookies, images, ressources, pop-ups, etc. » sur iPhone et iPad, précise Apple.

Ce bloqueur de publicité prendra la forme d’une extension logicielle, contrairement à Android où il faut installer un navigateur spécifique pour en bénéficier, tel que Adblock Browser ou Ghostery Privacy Browser, Google ne le proposant pas sur son Play Store. Un petit tacle envers le numéro un de la publicité en ligne dont le modèle économique lui permet de tirer 90% de ses revenus des annonces.

En faisant ce choix, Apple envoie donc un message clair à son rival et à ceux qui seraient tentés de franchir le rubicond. Mais alors, qu’est-ce qui pousse Apple a opéré ce changement ? Le flop d’iAd, la plateforme dédiée aux annonceurs pour diffuser leurs publicités sur iOS, n’y serait pas étranger. En permettant de bloquer certains contenus, Apple inciterait les annonceurs à se tourner vers iAD afin d’assurer une visibilité à leurs publicités.
Gageons que seules ces publicités auront droit de citer sur iOS, même si celles présentes sur les applications comme Facebook ou Twitter ne pourront être masquées.

Une nouvelle qui ne devrait pas forcément ravir les annonceurs et autres éditeurs, déjà en guerre contre Adblock Plus, notamment en Allemagne et en France.

Google, Microsoft ou encore Yahoo ! ont préféré passer à la caisse et être inscrits sur la liste blanche d’AP plutôt que de voir leurs publicités bloquées.

Source: Source