Nest Protect : le détecteur de fumée deuxième génération

Ville de Geeks

Par Olivier le

Dans la foulée de la Nest Cam, le fabricant a également levé le voile sur un autre produit moins attendu. Il s’agit de la seconde génération du Protect, un détecteur de fumée intelligent et connecté à internet.

Malgré son aspect semblable à la première version, ce nouveau modèle se veut 11% plus petit — ce qui ne fera pas une si grande différence car la nature de ce type d’appareil est de se faire oublier contre un mur. Toutefois, c’est toujours bon à prendre.

Malgré la réduction de l’encombrement, le Protect 2 intègre une zone de « stockage » de poussière et d’insectes. Surtout, le pavé embarque de nouveaux capteurs qui se veulent beaucoup plus performants pour détecter la fumée et le monoxyde de carbone. Pour éteindre l’alarme, on pourra en passer par l’application mobile ; agiter la main devant l’appareil pour lui couper le sifflet n’est visiblement plus d’actualité étant donné les difficultés rencontrées avec la première génération.

Le Nest Protect deuxième génération est disponible à l’achat aujourd’hui au prix de 119 euros. L’expédition est prévue dès le mois prochain.

Nouvelles caractéristiques :

– Nouveau design : le détecteur Nest Protect de deuxième génération est de 11 % plus petit, et reste discret lorsque fixé au plafond ou sur un mur. Il dispose d’une grille hexagonale en acier inoxydable en façade conçue pour laisser entrer la fumée, permettant ainsi de l’analyser tout en protégeant l’appareil de tout autre corps étranger. En outre, sa veilleuse revêt désormais la forme d’un cercle d’une luminosité plus intense s’éclairant à votre passage.
– Capteur à double spectre : à l’intérieur de sa nouvelle chambre de fumée, le détecteur Nest Protect utilise deux longueurs d’ondes lumineuses pour identifier les feux rapides et lents.
– Silence via l’appli : Nest Protect vous prévient en cas de danger ; mais si vous avez la situation en main, son alarme n’a alors plus aucune utilité. Désormais, grâce à la toute dernière application Nest, vous pouvez mettre sous silence les fausses alarmes depuis votre téléphone ou votre tablette.
– Durée de vie maximale de 10 ans : grâce à des capteurs modernisés les utilisateurs Nest Protect jouissent d’une nouvelle durée de vie de 10 ans et peut être remplacé moins fréquemment.
– Contrôle de sécurité : la FNSP recommande de tester les alarmes une fois par mois. Désormais, vous pouvez tester les capteurs, l’alimentation, la connexion Wi-Fi, la sirène, le haut-parleur et toutes vos alarmes depuis votre téléphone.
– Contrôle du son : une fois par mois, le détecteur Nest Protect vérifie automatiquement le fonctionnement de son haut-parleur et de son alarme (de façon silencieuse et rapide) grâce à un microphone intégré.
Installation plus facile : un nouveau support aide à parfaitement fixer Nest Protect contre le plafond ou sur un mur, tandis qu’une trappe facilite le remplacement des piles. Nest Protect offre également une connectivité Bluetooth Low Energy (BLE) pour améliorer le jumelage pendant la configuration.

Nouvelles fonctionnalités pour les détecteurs Nest Protect de première et seconde génération :

– Nuit tranquille pour toute la maison : la fonction Nuit tranquille diffuse une brève lueur verte après extinction des lumières pour indiquer que les capteurs et les piles de Nest Protect fonctionnent, ou une lueur jaune si Nest Protect requiert votre attention. Outre l’état de Nest Protect dans la pièce où vous vous trouvez, la fonctionnalité Nuit tranquille vous indique l’état de tous les détecteurs Nest Protects de la maison pour dormir en toute sérénité.

Source: Source