CleanSpace One : quand l’EPFL veut envoyer des petits satellites pour nettoyer l’espace

Science

Par henel le

swiss-space-junk-pac-man-2015-07-06-01

Les Suisses n’aime pas le désordre. Une philosophie qui s’étend à l’espace puisque la prochaine mission de l’EPFL (Ecole polytechnique Fédérale de Lausanne) s’appelle CleanSpace One. Une mission ayant pour but de nettoyer des débris afin de rendre l’espace moins dangereux pour nos satellites.

L’EPFL compte expérimenter une nouvelle technique, qu’on pourrait comparer à Pac Man pour capturer les petits débris spatiaux grâce à des filets !

CleanSpace One veulent même montrer l’exemple en allant attraper le premier objet céleste suisse, le picosatellite Swisscube (820 grammes, 10 cm de côté) mis en orbite en 2009.

Une fois lancé depuis la terre, le satellite CleanSpace One (30 cm de long sur 10 de large et 10 de haut) rejoindra sa cible pour la saisir, se stabiliser, sortir de l’orbite puis se rediriger vers l’atmosphère terrestre où le couple de satellites se consumera.

Pour attraper ces débris, des mécanismes de préhension inspirés du monde animal ou végétal sont à l’étude, comme un filet qui pourrait être d’une des meilleures options pour les ingénieurs. Il reste maniable et permet plus de manœuvres qu’un bras articulé par exemple.

Les phases de prototypes sont par ailleurs terminées. L’équipe travaillant sur cette mission n’attend qu’un simple feu vert pour avancer dans son développement. Son objectif est d’envoyer un premier satellite nettoyer dans l’espace pour 2018.

topelement

Source: Source