Les Etats-Unis autorisent l’impression 3D d’un médicament

Science

Par henel le

i

Une première dans l’histoire des États-Unis. Un médicament imprimé en 3D, le Spiritam, a été autorisé dans ce pays depuis le début de la semaine.

C’est dingue tout ce que l’on peut faire à présent, avec l’aide d’une imprimante 3D. Comme le rapporte Reuters, il est possible de confectionner des médicaments en 3D, comme le fait Aprecia Pharmaceuticals Co avec son Spiritam. Premier médicament a pouvoir se faire imprimer en 3D aux USA, l’aval de cette pratique a été donnée par la FDA, pour un usage oral et comme accompagnement pour certains traitements contre l’épilepsie.

L’impression en 3D dispose de certains avantages. Il permet d’adapter la dose de médicaments à chaque individus, de créer des produits « correspondant individuellement aux besoins d’un patient, plutôt qu’une approche de type un médicament pour tous ».

Un pas de plus pour l’impression 3D dans le domaine médical. En effet, l’impression 3D était déjà utilisée par des chirurgiens pour réaliser des prothèses, ou encore étudier de plus près, à l’aide de copies, des organes cancéreux.

Source: Source