L’iPhone 6s devrait plier beaucoup plus difficilement

Apple

Par Olivier le

L’affaire avait fait grand bruit l’an dernier, peu après le lancement des iPhone 6 : le grand modèle de 5,5 pouces peut assez facilement être plié. Le problème se situe au niveau des boutons de volume, où la structure du châssis est plus faible qu’ailleurs.

Résultat : l’affaire s’est transformée en #bendgate et le monde entier s’est mis à tester si l’iPhone 6 Plus pouvait être plié. Apple a affirmé n’avoir recensé qu’une poignée de cas, tout en proposant aux « victimes » un remplacement en bonne et due forme.

Le constructeur a visiblement retenu la leçon et pour ses futurs iPhone, a décidé de renforcer le point faible du châssis du smartphone. C’est du moins le cas sur l’iPhone 6s, qui va bénéficier d’une plus grande épaisseur d’aluminium au niveau des boutons de volume d’après la vidéo ci-dessous.

La mesure réalisée par Unbox Therapy (la même chaîne YouTube qui avait « révélé » le bendgate) montre que l’épaisseur du châssis de l’iPhone 6s est plus importante que sur celui de l’iPhone 6 : 1,9 mm contre 1,14 mm. Cette épaisseur devrait empêcher les cas de pliage.