Le Hobbit : et voilà la version courte

Général

Par Olivier le

Le Hobbit, l’adaptation par Peter Jackson du livre de Tolkien, était bien… mais pas autant que Le Seigneur des Anneaux, et surtout, la trilogie tirait vraiment à la ligne. Tirer près de neuf heures de film pour un si petit bouquin, c’est un exploit ! Mais c’est un peu épuisant et surtout, des passages entiers semblent n’être là que pour remplir les trous.

David Killstein a décidé que trop, c’était trop. Il a remonté la trilogie pour en tirer un film de trois heures : résultat, l’œuvre est beaucoup plus condensée et ramassée, mais aussi plus nerveuse et franchement plus agréable que de s’enfiler la viennoiserie de Jackson.

Le monteur fou a supprimé les séquences des films les plus gênantes, comme les passages avec Azog, le triangle amoureux avec les elfs, la suppression de tous les orcs dans les scènes d’action (à l’exception de la bataille finale), l’arc concernant la « maladie du dragon » a été raccourcie comme tout ce qui a trait à l’anneau. Evidemment, ce remontage ne fera pas l’unanimité, mais c’est bien d’être arrivé au bout.

Source: Source