BlackBerry admet son besoin d’applications

Smartphone

Par Olivier le

Si BlackBerry peut nourrir quelques ambitions avec le Venice, ce smartphone à clavier physique et écran courbé sur les tranches, il manque encore au constructeur un élément essentiel pour toute plateforme qui se respecte : un écosystème logiciel.

John Chen, le PDG de BlackBerry, en a bien conscience. Lors d’une rencontre au Churchill Club de Palo Alto, le dirigeant a convenu que ses appareils avaient besoin de plus d’applications… Il n’est pas allé jusqu’à confirmer qu’Android représentait une solution, mais c’est pourtant une des voies que le fabricant canadien va emprunter pour tenter de se relancer.

Le Venice fonctionne en effet sous Android. Il devrait avoir accès à la myriade de logiciels développés pour cette plateforme, avec en plus des fonctions issues de BlackBerry OS adaptées pour Android comme le Hub qui centralise toutes les notifications. Et puis rappelons que BB10 intègre un émulateur d’apps Android (qui donne des résultats moyens).

Source: Source