[Infographie sur la Procrastination] Je n’ai pas envie de trouver un titre, je le ferai demain

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Selon une récente étude de Crucial (du 24 au 30 avril 2015 sur un échantillon de 1000 individus), 60% des Français sondés comptent entre 1 et 5 tâches ou travaux domestiques inachevés ou à réaliser. 1 67% des femmes interrogées avouent avoir du tri à faire dans leur garde-robe et 53% des hommes doivent toujours réparer ce qui ne fonctionne plus. Seulement 16% peuvent affirmer être à jour dans leurs tâches.

pro

La principale raison est le manque de temps pour 54% de la population sondée. On constate que le temps libre manque encore plus dès lors qu’il y a présence d’enfants de 15 ans et moins dans le foyer, où le taux monte à 60%. Viennent bien après les raisons suivantes : « Je suis trop fatigué(e) » et « Je ne sais pas par où commencer » citées chacune par 16% des répondants ayant des travaux ou tâches domestiques en attente. Parallèlement, on peut observer que plus le foyer compte de membres, plus le manque de temps se fait ressentir. En effet, les familles de trois personnes et plus déclarant ne pas avoir de temps atteint 60%, contre 43% pour une personne seule.

Pourtant, certaines de ces tâches peuvent être effectuées très rapidement, notamment les tâches informatiques. A la question « Avec votre ordinateur, que pouvez-vous faire en 5 minutes ? », 82% répondent « envoyer un e-mail à un proche », 45% pensent pouvoir vérifier ce qui se passe sur les réseaux sociaux et 36% parlent de faire un achat en ligne.

Parmi les travaux ou tâches domestiques à terminer ou réaliser, 31% des sondés admettent devoir réparer ou mettre à jour leur ordinateur ; tâche qui n’apparait pourtant pas dans celles réalisables en cinq minutes. Seuls 37% déclarent savoir installer une barrette de mémoire sur un ordinateur et plus particulièrement 53% des hommes interrogés contre 21% des femmes interrogées. Pourtant accomplir une tâche soi-même est synonyme de satisfaction pour 92% des sondés et renforce l’admiration du conjoint dans 68% des cas.