Un des talents de Konami en a sa claque de l’éditeur et de ses lubies mobiles

Par Corentin le

Julien Merceron MGSV

Il s’appelle Julien Merceron, il est Français, il est responsable de la stratégie technologique de Konami, il est l’un des principaux artisans du Fox Engine (le moteur de Metal Gear Solid V et des PES, notamment) et il semble prêt à quitter l’éditeur. C’est Gameblog, qui rapporte l’information grâce à des sources présentes au Tokyo Game Show.

Il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre les raisons d’un tel départ. Il est tout simplement lié au récent changement de politique de Konami, qui se focalisera désormais sur la production de jeux mobiles à bas coûts et à haut rendement. Si Metal Gear Solid V a reçu un accueil commercial plutôt chaleureux, il faut le remettre en perspective de son coût de développement (sans compter le marketing), très élevé, de 80 millions de dollars.

De son côté, le jeu Dragon Collection, sorti sur mobile en 2010, n’a coûté qu’un million de dollars à produire et continue encore aujourd’hui à tirer les bénéfices de l’entreprise vers le haut. C’est donc le manque de perspective sur le marché de jeux console qui a poussé le Français à voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

Il y a ainsi de fortes chances que les jeux Konami se fassent de plus en plus rares sur console et PC. PES, dont le portage de la version 2016 laisse apparemment à désirer, risque bien d’être la dernière grosse licence soutenue par l’entreprise sur les plateformes traditionnelles.