Kickstarter se lance comme « société d’utilité publique » dans le Delaware

Business

Par henel le

cover-kickstarter,E-B-338771-22

Le site de financement participatif Kickstarter tente un changement de statut au Dalaware et compte distribuer des dons, pour contribuer à la société.

Kickstarter souhaite changer son statut de « benefit corporation » (entreprise d’intérêt pour la société) pour « public benefit corporation » (une société d’utilité publique). Ce dernier stipule qu’une entreprise aspire à la fois à maximiser ses profits pour les actionnaires et à améliorer la société dans laquelle nous vivons.

Pour le moment, il n’y a que dans l’État du Delaware que Kickstarter s’est enregistré avec son nouveau statut de PBC. Ce lieu est connu pour être un énorme paradis fiscal (impôt sur le revenu à six tranches comprises entre 2,2 % et 5,95 %, pas de TVA, taxe sur le chiffre d’affaires entre 0,096 % et 1,92 %).

Par la même occasion, Kickstarter a mis à jour sa charte. Plusieurs points sont mis en reliefs, à commencer par celui sur la vie privée: « Kickstarter ne vendra jamais de données personnelles à des sociétés tierces ». Il y a aussi celui sur l’impôt « éthique »: « Kickstarter n’utilisera pas de failles fiscales pour alléger son fardeau, mais uniquement des techniques légales ». Enfin, nous tombons sur « l’impact environnemental »: « Kickstarter investira dans des infrastructures écologiques (…) et sélectionnera ses vendeurs ».

Par ailleurs, le site de financement participatif compte répartir 5 % de ses profits (après taxation) à deux causes. Les 2,5 % premiers seront « dédiés à des programmes musicaux pour les enfants et les jeunes adultes, notamment pour les communautés pauvres de New York ». Le reste est destiné à « lutter contre les inégalités », avec une insistance sur les discriminations (orientation sexuelle, sexe, couleur de peau, etc).

Kickstarter a la particularité d’être une start-up rentable et bien classé en tant que B-Corporation. Son président et co-fondateur, Yancey Stickler a déclaré au New York Times : « Nous ne souhaitons pas vendre ou devenir une société publique ».

Le premier bilan de Kickstarter en tant que PBC arriva en février 2017.

Source: Source