Son Apple Watch lui sauve la vie

Gadget

Par henel le

CPXV6YGU8AA784G.jpglarge-800x420

L’Apple Watch semble très efficace pour savoir si vous êtes, oui ou non, en bon état de santé. Et Paul Houle Jr. peut en attester: c’est sa montre qui lui a fait savoir que son pouls était bien trop élevée…

Le mardi 8 septembre, Paul Houle Jr porte son Apple Watch et regarde son nombre de battements par minutes (BPM) avant d’aller faire du football. Il obtient un nombre variant entre 60 et 70.

Après deux séances d’entraînement (de 10 à 12 et de 13 à 15 heures), le jeune homme rejette un coup d’œil à sa montre connecté, une fois de plus, afin de connaitre son BPM. À ce moment-là, il monte à 145, a du mal à respirer et commence à avoir mal au dos. Au fur et à mesure que la journée passe, ses douleurs s’intensifient. À 19h30, son rythme cardiaque n’a toujours pas baissé. Il en fait part à son entraîneur. Ne croyant pas au résultat donné par l’Apple Watch, ce dernier décide de lui prendre le pouls « à l’ancienne ». Il confirme qu’il y a quelque chose qui cloche et l’envoie illico à l’hôpital le plus proche.

Les médecins diagnostiquent une rhabdomyolysis, « une situation dans lesquelles des cellules des muscles squelettiques, se dégradant rapidement, libèrent leur contenu dans la circulation sanguine ». Ils déclarent qu’à une journée près, Paul Houle Jr. serait vraisemblablement mort.

Les objets connectés, et dans ce cas précis les montres, ne peuvent toujours pas remplacer les appareils d’ordre médicaux. Néanmoins, il faut avouer qu’il sont fort pratiques comme pour surveiller la condition physique du porteur et par extension, l’avertir en cas de problèmes.

Source: Source