[Android/iOS] On a testé A Blind Legend, le jeu sans image qui en met plein la vue

Par Fabio le

Si la proposition vidéoludique était alléchante, restait à savoir si le jeu d’action/aventure signé DOWiNO pouvait tenir la distance. On aime autant qu’on se méfie des...

Si la proposition vidéoludique était alléchante, restait à savoir si le jeu d’action/aventure signé DOWiNO pouvait tenir la distance.

BL_artwork_HD_02

On aime autant qu’on se méfie des dispositifs – vraiment – originaux. Un peu comme ces nouveaux bistrots hipster qui pullulent dans la capitale, décorés et aménagés avec grand talent mais incapables de sortir le moindre plat correct de leurs cuisines. Pour qu’on puisse dire que c’est une réussite, A Blind Legend devait donc lutter contre son argument massue « on ne se dirige qu’à l’écoute des sons environnants » et proposer une expérience jouable et donnant envie d’aller au bout.

Point de suspens, c’est le cas. D’abord parce que la « prise en main » est immédiate et intuitive ; on apprend rapidement à se repérer dans les environnements grâce aux sons binauraux. Ensuite parce que les contrôles ont été pensés intelligemment : on touche le haut de l’écran pour avancer tout droit et les côtés de l’écran pour opérer un quart de tour vers la droite ou la gauche. En mode combat, on pince l’écran pour se protéger et on frappe l’écran (en haut, en bas, à droite ou à gauche) pour attaquer un ennemi (ce dernier peut change de place pendant les combats, à vous de rester attentif). Enfin, les situations et les environnements sont assez variés pour que le périple ne tourne pas à l’ennui.

BL_artwork_HD_04

Le travail réalisé sur la partie sound design est admirable. Le bruit de nos pas qui résonnent différemment selon que l’on foule l’herbe, la glace ou la terre sont autant d’indications qui participent au gameplay comme à l’immersion dans l’histoire d’Edward Blake, chevalier aveugle qui s’est promis de délivrer sa femme kidnappée par un seigneur Thork. C’est Louise, sa fille, qui le guidera tout au long du périple, à coups de « à droite », « à gauche » et autres « attention, papa ! ». A Blind Legend est affaire de patience et d’écoute.

Au menu des regrets, quelques menus défauts, justement : des temps de chargement trop nombreux et un rapport narration/gameplay un peu trop à l’avantage du second. On imagine que le studio a voulu tout mettre en œuvre pour ne pas se faire taxer de « faux jeu », mais on aurait aimé rentrer un peu plus dans la peau du personnage, connaitre un peu plus de sa vie (et soyons honnête, ne rien voir demande une concentration de tous les instants, ce qui est assez fatiguant).

Heureusement, pas de quoi passer à côté d’une œuvre originale et très bien réalisée, oeuvre que l’on vous recommandera chaudement (et détail non des moindres, c’est gratuit).

A Blind Legend sur App Store
A Blind Legend sur Google Play

Le site officiel

stopwatch 4 min.