[Vidéo] Seul Sur Mars : un Rover dont la NASA pourrait s’inspirer

Cinéma

Par Gregori Pujol le

Dans le film Seul Sur Mars (The Martian), qui sort mercredi 21 octobre au cinéma, Mark Watney (Matt Damon) fabrique un Rover pour se déplacer sur la planète rouge. Un engin dont pourrait s’inspirer la NASA ?

Pour le film, deux versions grandeur nature du Rover ont été fabriquées par une équipe composée de 22 techniciens, aidée par les 15 employés de Szalay.

Sorte de véhicule agricole tout-terrain ultramoderne, le rover est équipé d’immenses pneus industriels conçus pour les terrains escarpés et rocailleux. Il possède également des portes papillons et un train de roulement hydraulique, ainsi qu’un moteur diesel de 2 litres, bien qu’il soit couvert de panneaux solaires pour donner l’impression qu’il fonctionne à l’énergie solaire.

Glenn Marsh, le technicien en charge des effets spéciaux véhicules, déclare : « Le moteur solaire joue un rôle important dans l’histoire, car il limite le champ d’action du véhicule à 40 kilomètres. Cela constitue un défi supplémentaire pour Mark Watney, qui doit parcourir une grande distance pour atteindre le point de rencontre avec une possible mission de sauvetage. »

Les panneaux et trappes du rover ont été conçus pour pouvoir se retirer facilement afin de faciliter l’insertion de caméras 4K pour filmer les communications de Mark Watney avec la NASA et des images de l’astronaute au volant du véhicule. Conçu pour parcourir des terrains accidentés, le rover a été testé dans une carrière hongroise avant le tournage en Jordanie.

Le véhicule a été utilisé dans plusieurs scènes tournées sur le plateau numéro 6 des studios Korda transformé en paysage martien. 4 000 tonnes de terre et autres matériaux ont été nécessaires pour reproduire la topographie du Wadi Rum, un désert étrangement similaire à l’environnement de la planète rouge. Toute la difficulté pour l’équipe d’Arthur Max a été d’intégrer de manière homogène les images filmées en studio aux prises de vues réalisées en décors naturels.