Western Digital rachète SanDisk pour 19 milliards

Business

Par le

La mode semble être aux rachats massifs. Après l’acquisition d’EMC par Dell la semaine dernière pour la modique somme de 62 milliards de dollars, c’est au tour de SanDisk de se faire racheter. Et l’acheteur n’est pas n’importe, c’est un autre géant du secteur du stockage de données Western Digital, qui débourse 19 milliards de dollars pour racheter son concurrent.

wd_logo

Les deux entreprises sont très similaires et évolues dans le même secteur à la différence que Western Digital vend surtout des disques durs (internes et externes) et des SSD alors que SanDisk, qui est le troisième constructeur de mémoire flash au monde, est plus connu pour ses clés USB et pour ses cartes mémoire. En revanche les deux entreprises ont leurs quartiers généraux en Californie et sont présentes sur le marché depuis des décennies. SanDisk est actuellement en affaires avec un concurrent majeur de Western Digital, Toshiba, mais ce rachat de devrait pas impacter les affaires conjointes de ces deux entreprises.

Si tout se passe bien et que tous les partis devant se prononcer dans le cadre d’une telle vente sont d’accord, la vente devrait être définitivement conclue au troisième trimestre 2016.