[Paris Games Week] Microsoft : « Ça n’avait pas de sens de faire une conférence maintenant »

Par Corentin le

Avec sa conférence plutôt riche en annonces tenue en marge de la Paris Games Week, Sony a permis au salon d'attirer les regards de la presse...

xbox

Avec sa conférence plutôt riche en annonces tenue en marge de la Paris Games Week, Sony a permis au salon d’attirer les regards de la presse internationale sur l’événement français. Microsoft quant à lui a préféré faire l’impasse sur une telle conférence.

Pour Cédric Mimouni, responsable marketing Xbox Games en France, c’est tout simplement parce que Microsoft n’avait rien à annoncer sur le salon.

« Franchement, ça n’avait pas trop de sens de faire une conférence maintenant, alors qu’on est en train de lancer plein de jeux. On n’allait pas faire d’annonces sur des jeux qui sont sortis hier. »

Problème de calendrier ? Peut-être bien. La Paris Games Week est située au début de la période de fin d’année où sortent la plupart des grosses productions, même si le SELL relativise cette tendance. Cependant, Cédric Mimouni remarque qu’à la gamescom, qui s’est tenue en août dernier, la situation était inversée. Microsoft a tenu une conférence et Sony, contrairement à 2014, a décidé de sécher cette étape.

« Microsoft a tenu une conférence à la gamescom, car on avait des jeux à montrer. À ce moment-là, c’était Sony n’avait rien à montrer et ils ont décidé de ne pas faire de conférence. »

L’émergence de la Paris Games Week en tant que salon d’envergure internationale pourrait ainsi faire de l’ombre à la gamescom, bien plus proche de l’E3 où une telle conférence paraît obligatoire. Le salon parisien se déroule certes un mois après le Tokyo Game Show qui se tient chaque année dans la capitale nippone en septembre, mais elle ne s’adresse pas tout à fait au même public et les jeux présentés sont d’une nature différente. En tout cas, le simple fait de tenir une conférence de presse ne semble pas avoir de valeur symbolique aux yeux de Cédric Mimouni.

« Je ne pense pas qu’il y ait d’enjeux stratégiques liés au fait de faire une conférence où non pour un éditeur. Une conférence devrait être tenue seulement s’il y a des choses à montrer. »

Le nombre d’annonces croustillantes étant forcément limitées, il sera intéressant de voir si Microsoft, l’année prochaine, décidera également de ne pas faire une conférence à Cologne afin d’en garder sous la pédale pour Paris.

stopwatch 4 min.