Pour 90000€, vous pouvez vous offrir la HYT H4 Metropolis

Gadget

Par Rédacteur Invité le

HYT ne fait rien comme tout le monde notamment avec sa nouvelle montre la H4 Metropolis. La bonne nouvelle c'est qu'elle donne l’heure. Pour le reste,...

HYT ne fait rien comme tout le monde notamment avec sa nouvelle montre la H4 Metropolis. La bonne nouvelle c’est qu’elle donne l’heure. Pour le reste, je vous laisse voir de quoi elle est capable, car son prix (90 000 euros) et sa rareté (100 exemplaires) en font une pièce d’exception.

HYT-H4-Metropolis-Mush-72-RGB

Côté châssis, la bête est connue. La H4 repose sur l’architecture mouvement de la H1, pièce inaugurale de HYT, entièrement revue pour être squelettée. Dotée de 65h de réserve de marche, elle dévoilait pour la première fois sa sculpturale mécanique. À tel point que la marque a décidé aujourd’hui de ne pas y toucher : la nouvelle H4 Metropolis est la copie presque conforme de son ainée.

La H4 Metropolis est une pièce équipée d’une source lumineuse. Sous le cavalier des 6h, HYT a dissimulé deux LED. Activées, elles viennent éclairer de bleu la totalité du cadran. De nuit, le fluide vert sera excité par cette source lumineuse et parfaitement visible. Le flux lumineux viendra dans le même temps se lover dans chaque recoin du calibre, donnant littéralement vie à cette architecture squelettée. Le générateur a été niché entre 4h et 5h. Il est invisible et actionné par le poussoir situé en vis-à-vis, sur la carrure. Le procédé est celui, schématiquement, d’une dynamo : la conversion d’une puissance mécanique en lumière. C’est la rotation du poussoir à 4h30 qui remonte le générateur. C’est ensuite la pression de ce même poussoir qui active les deux LED qui baignent la Metropolis dans une douce lumière bleue. L’éclairage est possible jusqu’à cinq secondes avant que le mécanisme ne doive être
réarmé. Aucune pile n’intervient dans le procédé, tout est mécanique.

La H4 Metropolis est donc éditée à 100 exemplaires avec boite en titane et DLC de 51 mm, disponible depuis le 27 octobre en exclusivité chez Colette à Paris.

Boîte : Titane et Titane DLC noir (lunette et dôme)
– diamètre : 51 mm
– hauteur : 17,9 mm
– deux couronnes en titane DLC vissées gainées de caoutchouc noir à 2:30 et à 4:30
– dôme en titane DLC avec chiffre « 6 » verni en rouge
– glace saphir bombée avec traitement antireflet côté cadran
– fond saphir métallisé et vissé
– étanche jusqu’à 50 mètres.
Fonctions : heures fluidiques rétrogrades, minutes, secondes
Mouvement : mouvement squelette, mécanique à remontage manuel, calibre exclusif HYT
– 28 800 alt/h, 4 Hz, 35 rubis
– ponts anglés à la main, soufflet et platine rhodiés.
– 65 heures de réserve de marche.
Module mécanique lumière bleue :
– fonction remontage et appui du système avec couronne poussoir à 4:30
– système dynamo enclenché lorsque la couronne à 4:30 est compressée. Lorsque ce bouton est relâché, la lumière cesse jusqu’à décompression complète du ressort du barillet additionnel.
Cadran : déstructuré, heures indiquées par un fluide
– cadran minutes & secondes et réserve de marche en saphir
– index et chiffres des minutes blancs
– cadran des heures noir, chiffres blancs
– aiguille minute grise et luminescente
– régulateur à 12:00
– roue des petites secondes à 9:30
– indicateur de la réserve de marche à 2:30.
Bracelet : base caoutchouc noir avec intégration centrale en NOMEX, boucle déployante en titane noir DLC.