Le Safety Check de Facebook mis en place après les attentats au Nigéria

Sur le web

Par Pierre le

Vendredi dernier, Facebook a mis en place un Safety Check pour les utilisateurs se trouvant à Paris. C’était la première fois que le dispositif a été déployé pour des attentats. Et hier, Facebook a déployé son Safety Check pour la deuxième fois, au Nigéria, cette fois.

Screenshot

Un Safety Check déployé suite aux attentats perpétrés par les barbares de Boko Haram au Nigéria. Attentats qui ont causés 32 victimes et de nombreux blessés près de la ville de Yola.

Le Safety Check a été créé en 2011 pour les catastrophes naturelles. Mais suite aux attentats de Paris, Facebook a décidé de le déployer également pour les attaques terroristes. Cela fait la deuxième fois en une semaine que le dispositif est lancé. Facebook indique en effet qu’en ces temps difficiles, il est nécessaire de le mettre en place pour toutes sortes de danger.

Le Safety Check deviendra maintenant habituel chez Facebook (malheureusement) et sera mis en place en cas de besoin.

Source: Source