Une rupture ? Facebook vous aide à passer le cap

Sur le web

Par Elodie le

Facebook ne fera jamais les choses à votre place, une rupture c’est compliqué. Néanmoins, le réseau social entend proposer des outils permettant de faire passer les...

Facebook ne fera jamais les choses à votre place, une rupture c’est compliqué. Néanmoins, le réseau social entend proposer des outils permettant de faire passer les choses en douceur

rupture_facebook_aide

Une rupture n’est jamais facile, avec les réseaux sociaux les choses peuvent devenir insupportables. Les photos tout sourire qui apparaissent, les commentaires et like qui s’affichent, le difficile passage de « en couple » à « c’est compliqué », etc.

Facebook a pris toutes ces choses en compte et teste dès aujourd’hui (aux États-Unis et sur mobile) différents outils pour aider les gens à gérer leur rupture sur le réseau social.

twophones

Ainsi, dès qu’un utilisateur passera du statut « en couple » à « célibataire » Facebook les invitera à essayer différents outils :

– Voir moins souvent les publications de votre ex mais sans avoir nécessairement besoin de le bloquer ou le supprimer de votre liste d’amis

Ses publications n’apparaîtront plus sur votre fil d’actualité et son nom ne sera plus suggéré lors de la rédaction d’un nouveau message et pour être identifié sur une photo.

inphone_seeless

– Vous pourrez limiter la visibilité de vos photos, vidéos ou mises à jour de statut.

Ainsi, votre ancien partenaire ne verra que les posts où vous êtes identifiés ensemble, les publications publiques ou celles partagées avec vos amis communs.

inphone_limit

– Gérer l’accès à vos anciennes publications

Vous pourrez soit le conserver tel quel, soit choisir la visibilité au cas par cas ou supprimer tous les posts ou vous êtes identifiés ensemble.

changepastposts

Quelles que soient les options que vous mettez en place, votre ex ne sera pas prévenu(e).

Le test est en cours aux États-Unis et Facebook attend les retours utilisateurs avant de décider de son déploiement dans d’autres pays.

Source: Source