Phuc Dat Bich a finalement le droit d’utiliser son vrai nom sur Facebook

Sur le web

Par Pierre le

Dimanche dernier, nous vous parlions de l’histoire de ce pauvre Phuc Dat Bich, australo vietnamien mis au banc des accusés de Facebook car son nom sonne trop vulgaire en anglais. Mais devant l’emballement médiatique de l’affaire, Facebook s’est finalement rendu compte de l’idiotie de l’affaire et a décidé de le laisser porter son vrai nom.

Passport2011a

Une histoire qui se termine bien pour cet australien. D’ailleurs, il a lui-même réagit à l’affaire avec beaucoup d’humour et de compréhension :

Nous vivons dans une société multiculturelle et le fait qu’il y ait des personnes qui m’ont soutenu et encouragé m’a rendu heureux. Je n’ai jamais souhaité une telle exposition médiatique, mais je suis heureux et honoré de rendre les gens heureux en les faisant rire avec quelque chose de scandaleux et ridicule. Des événements beaucoup plus tragiques se passent dans le monde et seul le bonheur pourra nous faire garder la tête haute. Je suis heureux d’avoir contribué à égayer votre journée.

I’d like to mention that I am very grateful to those who have been supportive of certain names that populate in…

Posté par Phuc Dat Bich sur dimanche 22 novembre 2015

L’affaire Bich est réglée.

Notons que cette semaine, il est arrivé la même chose à une certaine Isis Anchalee. En effet, si Isis est un nom qui s’inspire de la déesse égyptienne, elle désigne également Daesh en anglais. Néanmoins, après réclamation, Facebook a également décidé de lui donner la possibilité d’utiliser son vrai nom.

Source: Source