Prise en main : Clavier Corsair Strafe RGB & Souris Scimitar RGB

Tests et Impressions

Par Antoine le

En août, Corsair a annoncé de nouveaux produits destinés au jeu, dont certains sont clairement axés vers le haut de gamme. C’est le cas du clavier Strafe RGB Mx Silent et la souris Scimitar RGB que j’ai pu prendre en main. Ces deux produits visent plutôt le haut de gamme et après une semaine de prise en main, cela semble plutôt réussi.

Corsair Strafe RGB MX Silent : Un excellent clavier

Commençons par le clavier, il s’agit du Corsair Strafe RGB MX Silent. La gamme Strafe RGB avait été annoncée en août, mais le MX Silent n’a été officiellement annoncé qu’il y a quelques jours. C’est le premier clavier mécanique à être doté de contracteurs de touche Cherry MX Silent.

_SAM3315

Pour ce qui est de l’aspect extérieur, le clavier est très bien fini, et est recouvert d’un plastique noir mat du plus bel effet. La barre espace et le repose-poignet (amovibles) n’ont pas la même texture lisse que le reste du clavier et des touches. Ils sont recouverts d’une surface antidérapante très agréable au touché, même après des heures d’utilisation. Le dessous des touches est de couleur blanche ce qui permet de faire ressortir l’éclairage des touches. Le logo Corsair se fait discret sur la partie supérieure droite du clavier et donne une certaine impression de sérieux et de qualité au clavier. Il faut aussi noter que le clavier est assez petit et ne prend donc pas beaucoup de place sur le bureau. Il ne fait que 44,8 cm de large pour 17 cm de haut.

À propos de l’éclairage des touches, tout peut être configuré via le logiciel fourni par Corsair, et les possibilités sont infinies. Pour ma part, j’ai fait en sorte que chaque touche s’éclaire d’une couleur différente à chaque appui, mais il est aussi possible de faire une spirale aux couleurs de l’arc-en-ciel ou bien encore, pour les plus joueurs, de faire en sort que seul Z,Q,S et D s’éclairent d’une certaine couleur alors que le reste est éteint. Bref, quoi que vous ayez en tête, il est probable que vous puissiez le faire.

Pour rester sur le logiciel et la technique, le clavier dispose d’une fréquence de rafraîchissement de 1000 Hz ainsi que d’un anti-goshting complet. Vous pourrez donc appuyer sur toutes les touches du clavier autant que vous voulez, cela ne devrait pas poser de problème, le clavier restera réactif et prendra en compte chaque pression de touche. Le clavier comprend aussi un port USB 2.0 sur l’arrière à côté du branchement du câble. C’est un peu dommage que Corsair ne propose d’un seul port USB 2.0 alors que le clavier en prend deux pour se brancher.

_SAM3325

Cela fait maintenant une grosse semaine que j’utilise le Corsair Strafe RGB toute la journée pour travailler, j’ai aussi pu faire quelques parties de Counter Strike avec et c’est un des meilleurs claviers que j’ai pu utiliser jusque là. La frappe peut rester très légère et le clavier reste extrêmement silencieux pour un clavier mécanique. Je n’ai eu aucun problème d’appuis non pris en compte que ce soit en jeu ou lorsque j’écris. Les touches sont bien espacées et tombent sous les doigts après peu de temps d’utilisation. Du tout bon donc, si l’on met de coté les deux connecteurs USB ainsi que le prix. Corsair annonce un prix conseillé de 169,99 euros alors qu’on le trouve aux alentours de 165 euros dans le commerce. Un prix qui s’il n’est pas excessif (et en dessous de celui demandé par Corsair pour le K95) reste tout de même assez élevé.

Corsair Scimitar RGB : Une souris haut de gamme pour les joueurs de MMO

Passons maintenant à la Corsair Scimitar RGB, une souris haut de gamme qui se destine particulièrement aux joueurs de MMO.

_SAM3317

Pour ce qui est de l’aspect de la souris, on se retrouve une fois de plus avec un design assez sobre et presque entièrement noir malgré une touche de jaune sous le pouce. Les boutons et la partie supérieure de la souris sont recouverts de la même matière plastique noire et matte qui recouvre une grande partie du clavier et plusieurs zones sont éclairées par des LED. Attention cependant, la souris reste plus large que la plupart des souris classiques, une zone rugueuse est présente sur la partie droite, à l’endroit ou votre annulaire vient se poser. Vous avez donc 3 doigts sur le dessus ce qui peut être assez perturbant au début. Il n’est pas du tout possible de tenir la souris du bout des doigts, la seule façon d’accéder correctement à tous les boutons de la souris et de la prendre à pleine main.

Vous ne manquerez pas de boutons avec cette souris. Pas moins de 12 boutons sont présents sur le côté de la souris sous le pouce. Et pour que vous soyez sûr de pouvoir accéder à tous les boutons, Corsair a rendu ce pavé numérique mobile. Vous pourrez donc avancer ou reculer ces 12 boutons comme vous le souhaitez. Sur le dessus de la souris, 5 boutons supplémentaires sont présents. Les deux boutons classiques d’une souris, deux boutons prévus pour adapter la sensibilité de la souris et la molette de la souris. J’ai d’ailleurs trouvé cette dernière assez dure, pas forcément complètement adaptée quand il s’agit de descendre rapidement sur une page web, mais là-dessus je peux comprendre que ce soit avant tout une affaire de goût.

Scimitar_05

La souris partage le logiciel de configuration du clavier et on se retrouve là encore avec des options de configuration plus que suffisantes. L’éclairage de la souris est reparti en 4 zones distinctes que vous pouvez configurer à votre guise (choix de la couleur, du clignotement, du changement de couleur, etc.). Vous pourrez aussi configurer le taux de rafraîchissement de la souris ou encore sa sensibilité. Tous les boutons sont configurables, que ce soit un des 12 sur le côté ou ceux sur le dessus de la souris.

Je ne suis pas un joueur de MMO, mais j’ai pu tester un peu la souris lors de quelques parties de Counter Strike. Et personnellement je la trouve trop grosse pour être agréable à utiliser quand il s’agit d’être un peu nerveux. Cependant, la souris est clairement construite pour jouer à des jeux où plus de boutons sont nécessaires comme les MMO. Et de ce point de vue là, la Scimitar RGB est clairement une réussite.

Conclusion

Après une grosse semaine d’utilisation, je suis quand même plus partagé sur la souris que sur le clavier. Le clavier est un clavier haut de gamme avec des performances haut de gamme et des fonctionnalités haut de gamme. Que vous ayez besoin d’écrire ou de jouer, le clavier fera ce que vous voulez et le fera même très bien (pour peu que vous n’ayez pas besoin de touches macro supplémentaires et que vous ayez les moyens de vous payer un tel clavier). La souris répond plus à une utilisation particulière : jouer aux MMO. Si vous n’avez pas besoin de boutons supplémentaires ou que vous êtes un peu nerveux avec la souris, il n’y a pas vraiment de raisons de choisir cette souris. Si, en revanche, c’est ce que vous cherchez : elle mérite toute votre attention.