Alien Covenant sera le premier épisode d’une trilogie

Cinéma

Par Pierre le

La saga Alien est en train de devenir un bordel sans nom. D’un côté, nous avons les quatre films qui se suivent. De l’autre, nous avons Neil Blomkamp, qui veut faire un Alien 5 qui serait en réalité Alien 3 et mettrait sur la touche les films de Finch et de Jeunet. Au milieu de tout ça, nous avons Ridley Scott, créateur de la franchise auquel il s’est réattaqué avec Promotheus, une préquelle-mais-pas-vraiment-mais-en-fait-si-un-peu-quand-même. Et notre bon vieux Ridley travaille sur la suite de Prometheus, qui ne sera pas vraiment une suite, mais le début d’une nouvelle trilogie.

alien

Vous voulez une aspirine ?

Le schéma semblait simple : Promotheus—>Alien 1—>Alien 2—> Alien 3—> Alien 4 (avec Alien Isolation au milieu). Mais dans une interview accordée au Hollywood Reporter, Ridley affirme qu’Alien Covenant devrait donner naissance à une nouvelle trilogie. Ainsi, nous aurons la saga Alien, la saga commencée avec Alien Covenant qui se déroule avant, et Prometheus qui prend place au tout début.

Prometheus est né de ma frustration sur Alien en 1979. Je n’ai fait qu’un film et je ne fait pas de suite, en général. J’ai été ébahi que dans les trois suites, personne ne s’est posé la question “Pourquoi les Aliens ? Qui les ont créé et pourquoi ?”. Une question très basique. Je suis donc arrivé avec Prometheus, qui commençait à donner des indices sur comment ils ont été créés et d’où ils venaient. Maintenant je vais faire le prochain, qui sera la prochaine évolution connectée avec le premier film (…) Quand j’aurais terminé, j’en ferais un autre, puis encore un autre qui nous conduiront progressivement vers le tout début de la saga en 1979. En gros, pourquoi il y a ce space jockey et pourquoi il avait un alien au sein de lui. Ces questions trouveront leurs réponses.

alien1-08

Vous l’aurez compris, Ridley n’est pas près de lâcher Alien, maintenant qu’il s’est remis à bosser dessus. Il y a tout de même un grand perdant dans l’histoire : Neil Blomkamp qui doit attendre d’avoir le champ libre pour faire Alien 5, et peut-être le spectateur si Ridley se plante… parce qu’au final, on s’en fout un peu du destin du Space Jockey, non ?

Source: Source