Vous pourrez bientôt héler un Uber depuis Facebook Messenger

Général

Par Elodie le

Facebook lance une nouvelle fonctionnalité, Transport. Grâce à elle, vous pourrez commander un Uber directement depuis Messenger, poursuivre votre conversation tout en suivant la progression de son arrivée et payer votre course.

Facebook_Messenger_Uber

Vous vous rendez à une soirée, vous discutez sur Messenger avec les amis que vous devez rejoindre, vous êtes en retard, et vous décider de commander une voiture : rien de plus simple, vous n’aurez même pas à quitter la conversation, Transport se chargera de vous trouver une voiture dans les environs.

Sans grande surprise, c’est la société Uber qui est le premier partenaire de Facebook sur ce lancement.

Avec Transport, Facebook prouve une nouvelle fois sa volonté de développer toujours plus son service de messagerie et de faire de Messenger une application à part entière, liée au réseau social, mais autonome dans son évolution, avec ses propres outils et services.

messenger-uber-request-ride

Avec Transport, vous pourrez désormais commander une voiture sans avoir besoin de télécharger l’application mère ou quitter votre conversation. Depuis Messenger vous pourrez commander, suivre l’état d’avancée de votre voiture et payer votre course. Vous recevrez votre facture par le même biais, mais via une conversation privée entre l’entreprise et vous.

Il vous suffira de télécharger la dernière version de Messenger, ou de mettre à jour votre application, puis d’aller dans le menu des conversations et de choisir Transport. Vous pourrez notamment rechercher directement des Uber. La première course est gratuite (jusqu’à 20 dollars) si vous liez votre compte Uber avec Messenger.

C’est une bonne opération pour Uber, qui peut élargir facilement sa clientèle, et pour Facebook qui récupère plus aisément les données bancaires de ses membres.

Transport est en cours de test dans plusieurs villes aux États-Unis, mais d’autres pays et partenaires (KLM, Lyft notamment) sont attendus prochainement.

Source: Source