[Spotify] Un nouveau système pour payer plus rapidement les artistes

culture geek

Par Elodie le

Spotify met en place un service administratif chargé de gérer au mieux et plus rapidement les royalties à verser aux artistes écoutés sur la plateforme de streaming.

spotify_système_rémunération_artistes

C’est l’une des critiques les plus récurrentes opposé à la plateforme de streaming musical Spotify, elle ne paie pas ou peu et pas assez rapidement. L’entreprise semble avoir entendu les complaintes puisqu’elle a mis au point un nouveau service pour gérer au mieux le versement des royalties aux titulaires de droits.

Dans un billet de blog, Spotify annonce la création d’un « système global d’administration des éditeurs et auteurs-compositeurs » . Derrière ce titre ronflant, un souci de clarté :

« Les structures d’octroi de licences et de droits d’auteur de l’industrie de la musique sont légendaires pour leur complexité – et elles changent d’un pays à l’autre et d’un accord à l’autre. L’un des défis les plus difficiles est le manque de données précises quant à savoir qui détient les droits sur un morceau spécifique, surtout lorsqu’il vient d’un auteur-compositeur et d’une maison d’édition. Dans de nombreux cas, la propriété des droits n’est pas encore finalisée lorsqu’un enregistrement est publié ; dans d’autres nombreux cas, les droits sont détenus par plusieurs parties, les droits changent de mains, et les titulaires de droits restent indéfinis. »

Actuellement, lorsque la détention de droit est floue, Spotify met de côté la royalties à verser jusqu’à être certain de l’identité du titulaire des droits et le paie dès que possible. Elles ne représentent que un pourcent de toutes les royalties versées selon la firme. Avec ce nouveau système, Spotify espère avancer sur ce problème et simplifier la manière dont les artistes sont rémunérés.

Spotify précise tout de même que cela « va prendre du temps et des efforts considérables ».

Avant de faire plier Apple, Taylor Swift et d’autres artistes (Tom Yorke de Radiohead par exemple) s’en était pris à Spotify concernant le pourcentage reversé aux artistes : cacahuète.

Spotify assure avoir reversé près de 3 milliards de dollars de droits à ce jour, dont 300 millions au premier trimestre de cette année.

Source: Source