General Motors et Lyft développent une voiture autonome

Business

Par Olivier le

Le secteur de la voiture autonome est particulièrement remuant, chacun voulant se positionner pour être le premier à rafler de juteux bénéfices… qui restent encore très hypothétiques.

Quoi qu’il en soit, General Motors (GM) ne veut pas rester sur le bord de la route. Le géant américain de l’automobile a investi la bagatelle de 500 millions de dollars dans Lyft, à la faveur d’un tour de table qui va rapporter à la concurrente d’Uber 1 milliard de dollars.

Les deux entreprises vont créer une joint-venture dont l’objectif est de développer un véhicule sans chauffeur, en s’appuyant à la fois sur l’expertise technique de GM et logicielle de Lyft. Le tout est présenté comme un investissement sur le « long terme » pour les deux partenaires, qui partagent la vision commune d’un réseau de voitures autonomes que l’on peut partager à la manière des Autolib à Paris.

Uber travaille aussi de son côté sur un projet de véhicule sans chauffeur, et Google pourrait bien s’allier avec Ford pour ses propres automobiles autonomes.

Source: Source