[Blue Origin] Pour la première fois, une fusée est réutilisée

Science

Par le

L’entreprise du fondateur d’Amazon, Blue Origin, vient de distancer son concurent SpaceX en envoyant dans l’espace son lanceur New Shepard avant de le faire atterrir. C’est la deuxième fois que ce lanceur fait un tour dans l’espace avant de revenir sur Terre. Le lanceur a atteint une altitude d’environ 100 km avant de redescendre sur Terre pour se poser sur le complexe de Blue Origin au Texas.

Cette réussite intervient alors que SpaceX a vu une de ses fusées exploser sur l’une des plateformes de l’entreprise la semaine dernière. SpaceX n’a d’ailleurs jamais réutilisé une de ses fusées Falcon 9 puisque la seule à être rentrée en un seul morceau est jugée trop particulière par l’entreprise pour être réutilisée.

La comparaison entre les deux entreprises est souvent faite. Les deux entreprises ont le même objectif de lancer puis de faire atterrir leurs fusées. Cependant, il existe des différences de taille entre les deux projets, si bien que dire que Blue Origin est en avance sur son concurrent n’est pas tout à fait exact.

La fusée de Blue Origin va moins haut et est plus petite que sa grande sœur de chez SpaceX. L’objectif des deux appareils n’est d’ailleurs pas le même puisque New Shepard doit servir à emmener des passagers dans l’espace pour y faire du tourisme, alors que la Falcon 9 est utilisée pour envoyer des satellites dans l’espace (ce qu’elle a déjà fait plusieurs fois). Pour réaliser sa mission, la Falcon 9 doit aller bien plus haut et plus vite que New Shepard.

Un succès qui n’est pas entouré du secret qui entoure habituellement les lancements de Blue Origin. Des médias américains avaient eu vent d’une interdiction de vol autour de l’aire de lancement de l’entreprise et une photo a été postée sur Twitter ou l’on voit clairement qu’une fusée a été lancée.

Cette réutilisation a été rendue possible après que l’entreprise a effectué quelques vérifications sur l’appareil. Les parachutes de la capsule où les passagers se trouveront à terme ont été changés de même que certaines pièces utilisées à l’allumage du moteur. Le logiciel du moteur avait aussi été mis à jour.

Source: Source