Départs annoncés à la tête de Twitter

Business

Par Elodie le

Ce qui n’était que des rumeurs d’une source proche du dossier vient d’être confirmé par Jack Dorsey, le CEO de Twitter : plusieurs hauts cadres du groupe sont sur le départ.

twitter_départ_tête_dirigeants

Les 336 licenciements d’octobre dernier n’étaient que le prélude à une restructuration massive de la firme.

Depuis quelques semaines, la Silicon Valley bruissait de rumeurs annonçant le départ prochain de plusieurs hauts cadres de la compagnie, c’est désormais acté.

Jack Dorsey a confirmé la nouvelle sur Twitter, précisant que cette décision était un choix de leur part.

Chez Twitter depuis 5 ans, Alex Roetter, SVP (senior vice-président) chargé de l’ingénierie et Skkip Schipper, SVP produits, ont « augmenter l’échelle des produits publicitaires et des équipes d’ingénierie de presque zéro revenu à plus de 2 milliards aujourd’hui », a souligné Jack Dorsey.

Katie Stanton, également présente depuis 5 ans, elle était en charge des médias et avait pour mission de rendre les contenus accessibles plus intéressants et performants.

Kevin Well, quant à lui, était chargé des ressources humaines. Par ailleurs, Jason Toff, responsable de l’application de vidéo Vine est annoncé prochainement chez Google où il s’occupera des projets de réalité virtuelle, précise le New York Times.

Ces départs ne seront pas immédiatement remplacés puisque Dorsey explique que le directeur d’exploitation, Adam Bain, assumera, à titre intérimaire, certains fonctions additionnelles, notamment sur les produits générant des revenus, les médias ou encore les ressources humaines. Le directeur technique, Adam Messinger, devrait également être mis à contribution concernant l’ingénierie, les produits grand public, le design et la recherche.

À la peine depuis plusieurs mois, le retour de Jack Dorsey à la tête de Twitter devait être signe de renouveau et d’embellie pour le groupe qui ne dégage toujours pas de bénéfices. Les investisseurs s’impatientent de voir la plateforme s’ouvrir à une audience plus large, synonyme de revenus publicitaires plus conséquents. D’autant que le titre ne cesse de dégringoler en Bourse depuis le début de l’année. Le recrutement de nouveaux utilisateurs est encore trop timide : 320 millions dans le monde fin septembre, soit seulement 4 millions de plus en trois mois.

À cette fin, Twitter a acté plusieurs changements et semble courir après Facebook : emojis, like à la place des favoris, appel du pied aux annonceurs, intégration de Periscope dans la timeline mais aussi la fin de la limite des 140 caractères avec l’arrivée des 10 000 signes.

Source: Source