Marvin Minsky, un des pères de l’intelligence artificielle, est décédé

Science

Par Henri le

Marvin Minsky, reconnu comme un des pionniers de l’intelligence artificielle, est décédé le dimanche 24 janvier dernier à l’âge de 88 ans.

548360459

Marvin Minsky n’était peut-être pas connu du très grand public, mais ses travaux auront malgré tout revolutionné nos société modernes. L’annonce de son décès, des suites d’une hémorragie cérébrale resonne donc avec tristesse parmi la communauté scientifique.

Né le 9 aout 1927 à New York, Minsky grandit dans le Bronx avant de servir dans l’US Navy durant la Seconde Guerre mondiale. Une formation militaire qui laissera ensuite place à de hautes études, qu’il réussira avec brio. Son décès devrait d’ailleurs être souligné par les Université d’harvard et de Princeton, où il a sejourné avant d’obtenir un doctorat de mathematique au célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology). Il y mettra d’ailleurs en place une initiative entièrement dédié à l’intelligence artificielle.

De cette dernière naitra en 1959 le célèbre laboratoire d’intelligence artificielle, fondé avec son ami John McCarthy, à qui on attribue la naissance du terme. Ils réaliseront ensemble de grandes avancées, en repoussant toujours plus les limites d’apprentissage de la machine, tout en s’inspirant des réseaux neuronaux humains. La naissance des premiers ordinateurs personnels profiteront enormement de ce savoir, notamment au niveau des algorithmes d’apprentissage par la machine.

Portrait Of Marvin Minsky

Un sujet qui fascine aujourd’hui les géants du web comme Facebook, Microsoft ou Google. L’homme se méfiait d’ailleurs de cet interet, qui selon lui ralentissait plus la recherche qu’autre chose. Un sentiment qu’il avait recemment partagé sans langue de bois au magazine MIT Technology Review.

«Ces dix dernières années n’ont pas été très bonnes pour l’intelligence artificielle. On se concentre surtout sur l’amélioration de systèmes qui ne sont pas très bons. […] On devrait se débarrasser des grosses entreprises, virer les experts et plutôt soutenir les individus qui ont des nouvelles idées.»

Les projets de Google utilisent de plus en plus le Deep Learning
Les projets de Google utilisent de plus en plus le Deep Learning

Un travail qu’il ne cessera d’expliquer dans ses livres, notamment Perceptrons (1969), The Society of Minds (1985) ou le plus récent The Emotion Machine (2006). Mais Minsky s’est également illustré hors de son sujet de prédilection, en inventant par exemple le microscope confocal (dont des versions améliorées sont toujours utilisé aujourd’hui) ou des mains robotisés qui facilitent les manipulations en laboratoire.

Cerise sur le gateau, ce grand amateur de science fiction aurait conseillé Stanley Kubrick lors du tournage de « 2001, l’Odysée de l’espace », oeuvre majeure, qui nous prevenait contre les dangers de l’intelligence artificielle. Ou comment mêler travail et plaisir.

Un homme dont les travaux vivront encore longtemps après lui.