[Business] Windows Phone est malade, très malade

Smartphone

Par Pierre le

Windows Phone, et maintenant Windows Mobile, est un OS qui a toujours voulu bousculer les codes installés par ses concurrents iOS et Android. En 5 ans, l’OS de Microsoft n’a jamais réussi à réellement s’imposer sur le marché, mais continuait tranquillement son petit bout de chemin. Néanmoins, la fin de l’année 2015 s’est montrée dramatique pour l’OS.

BSOD2

Ce sont les chiffres de Microsoft qui nous dévoilent la situation délicate de Windows Phone. Au dernier trimestre de l’année 2015, Microsoft n’a écoulé que 4,5 millions de Lumia dans le monde. Un chiffre faible, très faible, qui traduit un affaiblissement alarmant des ventes. A titre d’exemple, Microsoft a vendu 10,5 millions de Windows Phone fin 2014. L’OS connaît donc une chute sévère de 57 %. Du jamais vu dans l’histoire des smartphones.

Un constat s’impose donc pour Windows Phone : Il n’arrivera pas à faire son trou sur le marché, et il n’y est jamais arrivé. Depuis décembre 2011, 110 millions de WP ont été vendus dans le monde, contre 4,5 milliards de smartphones Android et iOS.

Ainsi, aux Etats-Unis, Windows Phone n’obtient que 1,6% de parts de marché lors du dernier trimestre. Un chiffre alarmant et une chute qui rappelle celle de BlackBerry OS.

Sur Internet, beaucoup de sites clament déjà la mort de Windows Phone. Mais Microsoft pourrait tenter un dernier coup de poker avec les prochains Lumia présentés en février. Cela suffira-t-il ? BlackBerry avait tenté le coup en 2013 avec le BlackBerry 10, mais en vain.

Mais alors, qu’est-ce qui ne marche pas dans Windows Phone et Windows 10 Mobile ? L’OS en lui-même est très bien pensé, agréable, beau et fluide. Véritable réussite en utilisation, Windows Phone n’a pourtant jamais réussi à convaincre à cause d’un problème majeur : le manque d’applications. Un cercle vicieux, puisque moins les développeurs travaillaient sur Windows Phone, moins les acheteurs étaient présents, et moins les développeurs s’y intéressaient…

En tout cas, on attend maintenant la réponse de Microsoft sur le sujet. La firme de Redmond va-t-elle persister dans le domaine ? Va-t-elle tenter l’aventure Android comme BlackBerry ? En tout cas, les rumeurs s’accordent à dire que la solution la plus vraisemblable serait la sortie d’un Surface Phone qui changerait complètement la donne.

Source: Source