Michel Ancel sur Beyond Good & Evil 2 : « Pas le choix, il doit être génial. »

Par Corentin le

beyond-good-evil-2

On a tendance à l’oublier, mais Beyond Good & Evil 2 est officiellement toujours sur le feu. Avec Half Life 3, il s’agit de la dernière grosse arlésienne du jeu vidéo et on ne sait pas trop où en est réellement le développement. D’après certains sites, des playtests auraient bel et bien eu lieu, mais depuis la fameuse vidéo leakée de 2009, on n’a rien vu de neuf.

Michel Ancel, le créateur du jeu, est allé dire bonjour à Tim Shaffer dans son émission sur YouTube Devs Play pour discuter de Beyond Good & Evil, le premier. Et au moment d’aborder la question du second épisode, Tim Shaffer lui demande si le jeu va être formidable. Il répondra ainsi :

« C’est bien le problème ! On n’a pas le choix, il doit être génial. Quand on a commencé [le premier jeu], il n’y avait pas autant de pression »

Cette déclaration est à la fois une bonne nouvelle, car le jeu est toujours dans les cartons, mais également peu rassurant, car Michel Ancel avoue avoir du mal à gérer l’attente du public.

Il expliquera que l’intérêt médiatique pour le jeu a grandi après sa sortie. Ce qui explique l’absence de succès commercial du titre et l’attente qui existe maintenant. Et si Ancel est conscient qu’il ne doit pas trop s’éloigner de la recette originale pour remporter les suffrages avec cette suite, il admet avoir des difficultés à coller à ce premier opus.

« C’est difficile parce que c’est dur pour moi de refaire le même type de jeux deux fois. J’ai toujours envie de faire quelque chose de différent. »

Ancel raconte également de nombreuses petites anecdotes sur le développement des différentes versions de Beynd Good and Evil. Si vous souhaitez y jeter un œil (c’est en anglais), le passage sur BG&E2 commence à 48’35 ».

> Via RPS

stopwatch 2 min.