Google part en croisade contre les e-mails non-sécurisés

Sur le web

Par Henri le

Google continue son combat pour des échanges plus sécurisés, et devrait signaler plus distinctement ses concurrents qui ne le font pas.

gmail

Google a profité du « Safer internet Day » (la journée pour un internet plus sûr) pour annoncer quelques changements dans sa messagerie Gmail, qui compte désormais un milliard d’utilisateurs actifs. En effet, la firme aimerait forcer ses concurrents à adopter le même système de chiffrement (via le protocole TLS) qu’elle.

C’est pour cela que Gmail vous signale désormais quand votre destinataire utilise un service qui n’est pas assez sécurisé. Vous verrez ainsi une icône représentant un cadenas rouge et ouvert, signifiant le danger potentiel du message.

gmail

En cliquant dessus, un message vous demandera de « penser à supprimer ces adresses ou à supprimer les infos confidentielles ». Un bon moyen de faire passer le message aux clients qui n’ont pas encore Gmail…

« Il faut deux personnes pour envoyer ou recevoir un e-mail, et de ce fait, il est important que les autres services prennent des dispositions similaires [à celles prises par Gmail] pour protéger vos messages »

Unauthenticated-Avatar-Image_FINAL-672x336

Les emails non authentifiés seront également mieux indiqués, puisqu’un point d’interrogation remplacera la photo du destinataire. Conscient que de nombreuses personnes seront concernées, Google a néanmoins indiqué que les personnes signalées par ces nouvelles fonctionnalités ne seront « pas forcement dangereuses », mais qu’il faudra se montrer plus prudent.