[James Bond] Serait-ce (encore) lui ?

Cinéma

Par Elodie le

En annonçant le report du prochain opus de la saga James Bond à 2018 pour garder Daniel Craig, la Metro Goldwyn Mayer et son producteur historique Eon, mettent-ils fin aux rumeurs entourant l’identité du prétendu successeur de Daniel Craig ? Ce sera Daniel Craig !

james_bond_daniel_craig_purity

Les dernières nouvelles donnant Daniel Craig sur le tournage de la série américaine Purity semblaient avoir scellé son sort, du moins son avenir en tant qu’interprète du célèbre espion de Sa Majesté.

Que Nenni. La production n’a jamais caché son envie de voir rester Daniel Craig aussi longtemps qu’il le souhaitait et l’acteur britannique – outre son pseudo dérapage post tournage où il affirmait préférer se tailler les veines que rempiler – a assuré qu’il interpréterait James Bond aussi longtemps qu’il en serait physiquement capable.

A 47 ans, il faut croire qu’il ne se sent pas le moins du monde rouillé et c’est tant mieux. Alors certes, on aurait bien voulu voir quelqu’un d’autre enfiler le costume trois-pièces du mythique agent secret, mais les fans d’idris Elba pourront se consoler avec le film Bastille Day (sortie le 16 mars avec Richard ‘Robb Stark’ Madden), dans lequel il défouraille à tout va.

La Metro Goldwyn Mayer et Eon ont repoussé le tournage, et donc la sortie, du 25e épisode de la saga à 2018 pour laisser le temps à Daniel Craig de tourner dans la série Purity ,qui n’est pas encore sur les rails puisque les chaines Netflix, Showtime et FX se livrent actuellement bataille pour remporter les droits du livre éponyme écrit par Jonathan Franzen et sur lequel est basée la série.

Pourquoi tant de précautions ? Parce que Daniel Craig est « une pièce fondamentale de la nouvelle approche de l’histoire bondienne et un homme clef qui a contribué à la rentabilité de la franchise. Il a rapporté 2 milliards de dollars », selon les producteurs. On les comprend aisément.

Toutefois, le pari est risqué puisque Daniel n’a ni confirmé sa présence sur le tournage de Purity –il est simplement « pressenti », ni qu’il incarnerait à nouveau James Bond.

Du coup, on se dit que Christoph Waltz pourrait également rempiler puisqu’il a conditionné son retour dans les deux prochains James Bond à la présence de Daniel Craig. Quelle histoire !