Une balle de calibre 50 qui s’autodétruit après avoir atteint sa cible

Gadget

Par Auré le

Trois ingénieurs de l’US Army Research Armement, Developpement and Engineering Center plus communément appelée ARDEC ont récemment été récompensés par un brevet concernant la conception d’un projectile de calibre 50 capable de s’autodétruire après avoir atteint sa cible. Cela afin d’éviter de faire des victimes innocentes en poursuivant sa course après avoir touché sa cible.

En effet, « le plus grand avantage d’un tel projectile est d’être capable de réduire les risques de dommages collatéraux, notamment dans les milieux urbains où des civils pourraient être blessés ou tués, en particulier une balle de calibre .50, si celle-ci poursuit sa course après un premier impact. » précise l’un des trois concepteurs, Stephen McFarlane.

Après plusieurs années de recherches désormais couvertes par un brevet, Brian Kim, Mark Minisi et Stephen McFarlane affirment que leur projectile à porté limitée et contrôlée pourrait théoriquement être utilisé pour des munitions de calibres plus légers.

Bien que le financement du projet ait actuellement cessé, ceux-ci espèrent que leur concept refera surface pour produire des armes de grande précision.

original

gettyimages-459064868-1-589x442
source img

Source: Source