Apple renforce déjà la sécurité de l’iPhone

Apple

Par Olivier le

Si Apple vante le niveau de protection des données de ses utilisateurs dans l’iPhone et iOS, le constructeur dispose toutefois de méthodes qui lui permettent d’extraire des informations. La sauvegarde iCloud est une mine d’or pour les forces de l’ordre, pour peu qu’Apple leur en donne l’accès.

Cela arrive parfois, dans le cadre d’un mandat de justice par exemple. Mais ce sera bientôt terminé : plusieurs médias américains, dont le New York Times et le Financial Times, ont écrit qu’Apple travaillait déjà sur l’impossibilité d’accéder à ces données. Seul l’utilisateur serait en mesure de consulter et modifier ses informations.

Un iPhone deviendrait donc absolument impossible à craquer. L’iPhone du terroriste de San Bernardino est actuellement protégé par son code de verrouillage : au bout de dix tentatives, toutes les données qu’il contient seront irrémédiablement détruites. C’est ce que le FBI veut à tout prix éviter, et c’est la raison pour laquelle il demande le développement par Apple d’un système d’exploitation spécial.

Cette procédure est utilisée dans le cadre de la réparation d’un smartphone, mais le nouveau logiciel serait complètement débarrassé de ces mesures de protection. Or, Apple refuse de concevoir un tel OS qui créerait un dangereux précédent. S’il se retrouve dans la nature, il permettrait à n’importe qui de récupérer des données sur n’importe quel iPhone. Sans oublier les demandes d’autres gouvernements : si les États-Unis obtiennent cette porte dérobée, le monde entier peut l’exiger.

Source: Source