[Free] Une croissance folle dans le mobile

Smartphone

Par Elodie le

Le groupe Iliad a publié ses résultats financiers pour 2015. De bons chiffres et une belle croissance, notamment dans la téléphonie, fixe et mobile, qui accueille des milliers de nouveaux abonnés.

free_croissance_mobile_niel

Alors que le secteur brûle de voir Orange et Bouygues Télécoms sceller leur accord, Iliad (Free) poursuit son bonhomme de chemin et tout va très bien pour lui, merci.

Cette année 2015 aura vu la société confirmer ses bons chiffres avec un bénéfice net de 335 millions d’euros, soit une hausse de 20 %, principalement supporté par sa branche mobile.

Jeudi, le groupe Iliad, maison mère de l’opérateur Free, a publié ses résultats financiers et clos 2015 en beauté. Le groupe affiche ainsi un chiffre d’affaires de 4,41 milliards d’euros, en hausse de 5,9% par rapport à 2014 et donc un bénéfice net de 335 millions d’euros.

La téléphonie joue un rôle essentiel dans ses résultats puisque Free profite d’une augmentation significative de son nombre d’abonnés, tant dans la téléphonie fixe que mobile. Ainsi, le mobile voit ses ventes augmenter de 13,3 % à 1,83 milliard d’euros pour compter désormais 1,6 million de nouveaux abonnés mobiles.

« Il s’agit d’une année de forte conquête, avec deux millions de nouveaux abonnés sur le fixe et le mobile, une ré-accélération de la croissance sur le fixe et une consommation de la 4G très forte à 3,2 gigaoctets en moyenne [par mois, NDLR]. Nous avions été critiqués sur le réseau 4G, nous démontrons aujourd’hui le contraire », s’est félicité le directeur général du groupe, Maxime Lombardini à l’AFP.

Free peut aujourd’hui se targuer de compter quelque 11,68 millions d’abonnés mobiles. Concernant le fixe, Iliad annonce 270 00 nouveaux abonnés, ce qui porte l’ensemble à 6,14 millions.

En écho au plan Très Haut Débit lancé par le gouvernement en 2012 avec pour objectif de raccorder l’ensemble de la population à la fibre optique d’ici 2022, Free annonce avoir raccordé 2,5 millions de foyers à la fibre, rapporte La Tribune, mais également d’avoir déployé plus de 5 600 sites 4G sur le territoire national au 31 décembre 2015.

L’accélération du déploiement de la fibre optique a d’ailleurs été inscrite dans le projet de loi Numérique voté en première lecture par l’Assemblée nationale le 26 janvier dernier. La connexion à la fibre optique devient un droit, mais aussi un devoir pour les opérateurs, les collectivités territoriales et l’État qui les soutient.

Pour sa part, Illiad entend déployer plus de 1 500 sites 4G en 2016 et espère atteindre les 9 millions de foyers raccordés à la fibre d’ici fin 2018.=

Source: Source