Le fondateur de Skype (re)lance Wire, sa messagerie « ultra-sécurisée »

Sur le web

Par Elodie le

Dans un contexte très tendu autour du chiffrement, le fondateur de Skype lance la v2 de sa messagerie sécurisée Wire proposant désormais un chiffrement de bout en bout des communications sur tous les supports.

fondateur_skype_wire_ultra_sécurisée_chiffrement

Le fondateur de Skype, aujourd’hui propriété de Microsoft, a le sens du timing… ou pas ! En pleine bataille entre Apple et le FBI autour du chiffrement, le Danois Janus Friis, annonce le lancement de Wire, son application de messagerie instantanée « ultra-sécurisée ».

Wire est une start-up basée en Suisse (data centers) mais dont le centre de R&D se situe en Allemagne. Elle emploie une cinquantaine de personnes, dont certaines débarquent de Nokia ou Apple.

Pour l’équipe derrière l’app, Wire est une alternative à Skype en ce qu’elle propose un chiffrement de bout en bout des communications (OTR – Off the record pour les messages texte et images par exemple) que ce soit pour les conversations vidéos, le texte, l’audio ou les fichiers partagés.

À la différence d’autres messageries dont le chiffrement serait partiel ou limité, Wire stocke toutes les conversations des utilisateurs sur ses propres serveurs avec des systèmes de protection de la vie privée actifs en permanence, même lorsque les clients utilisent plusieurs terminaux à la fois, comme un téléphone ou un ordinateur.

Wire permet également de sécuriser les conversations de groupes (jusqu’à 128 membres) se positionnant ainsi directement face à Telegram.

Le directeur technique de Wire estime que l’app « est unique dans le secteur avec un chiffrement permanent de toutes les conversations en groupe ou en tête à tête et en simultané sur plusieurs appareils ».

« Tout est chiffré de bout en bout: cela concerne la voix, les appels en visiophonie, les messages textes, les photos, les graphiques, tout le contenu que l’on peut envoyer », a quant à lui précisé Janus Friis, président de la start-up.

À l’image d’Apple, Wire ne conserve aucune clé de chiffrement. Ainsi, la société ne peut répondre à aucune injonction des autorités souhaitant accéder à quelque données que ce soit, même pourvues d’un mandat. La société précise en outre n’avoir installé aucune porte dérobée

En outre, Wire assure également un service sans publicité (bannière ou opo up), ni profilage (pas de revente de vos données)