Après avoir dégoûté les joueurs de go, l’IA de DeepMind pourrait écœurer les joueurs de StarCraft

Par Corentin le

starcraft_1

Le match entre le champion de go Lee Sedol et l’intelligence artificielle AlphaGo continue de battre son plein à Séoul où la machine, qui a déjà gagné, mène actuellement 3 à 1. Cependant, des questionnements se posent déjà quant à savoir quel sera le prochain objectif de DeepMind, la société britannique appartenant à Google à l’origine du programme. Après tout, cette victoire représente déjà un véritable aboutissement tant le go constitue un challenge pour les chercheurs en intelligence artificielle. La réponse ne se trouvera pas dans les jeux classiques, mais dans les jeux vidéo.

Lors du Structure Data, un événement technologique qui s’est tenu à San Francisco la semaine passée, Jeff Dean, employé senior chez Google, a donné une piste sur ce qui viendra après.

« StarCraft, je pense, est certainement notre prochaine cible. »

Ah, ça va encore ne pas plaire aux Coréens tant la discipline est populaire chez eux. L’enjeu avec StarCraft est que l’ordinateur devra gérer avec des informations qu’il ne possédera pas. Car si au go, tout l’espace de jeu est visible, ce n’est pas le cas de StarCraft où la stratégie de l’adversaire ne se révèle qu’à certains moments clefs de la partie.

En tout cas, ça sera encore un affrontement qui méritera d’être suivi. Et qui sait ! Peut-être que l’affrontement aura lieu sur Twitch cette fois-ci ?

Et si vous ne saisissez pas les enjeux autour de cette partie de go dont tout le monde parle, n’hésitez pas à lire notre interview de deux scientifiques experts sur le sujet.

> Via Business Insider

stopwatch 2 min.