[Plutôt Doom ou Daïkatana ?] John Romero présente son “dark shooter SF” : Blackroom

Par Fabio le

Le célèbre créateur aux cheveux majestueux teasait le présent projet la semaine dernière ; la chose est officialisée aujourd'hui : elle s'appelle Blackroom, et sa campagne...

Le célèbre créateur aux cheveux majestueux teasait le présent projet la semaine dernière ; la chose est officialisée aujourd’hui : elle s’appelle Blackroom, et sa campagne de financement participatif sur Kickstarter a été lancée.

Le co-fondateur d’id Software et son studio, Night Work Games, espèrent ainsi récolter 700 000 dollars pour boucler le développement du shooter. Blackroom situera son action dans un futur proche qui, comme de coutume, engendrera son lot de drama (ici, avec une technologie de simulation holographique qui tourne mal).

Blackroom disposera d’une campagne solo longue d’une dizaine d’heures mais aussi de modes multi (co-op, combats à mort, arènes, etc.). Romero promet qu’il veut revenir à une expérience violente et rapide, ce qui est à peu près le discours de toutes les vieilles gloires qui ont développé des FPS avant les années 2000 – voir Cliff Bleszinski et Lawbreakers.

Il nous est précisé également que le jeu serait ouvert aux moddeurs de joueurs et qu’il disposera de serveurs dédiés. Pour le reste, ce sera du combat bien nerveux, avec des esquives et du rocket jump. La sortie est espérée à l’hiver 2018, sur PC et Mac.

Si vous voulez participer à la campagne et soutenir Romero, vous avez 32 jours devant vous, et ça se passe à cette adresse.

stopwatch 4 min.