Le nom d’un point d’accès Wi-Fi cause la panique dans un avion

Sur le web

Par Henri le

Les compagnies aériennes renforcent de plus en plus la sécurité de leur vol. Le simple nom d’un réseau Wi-Fi a d’ailleurs causé la panique dans un avion de Qantas Airlines.

150105150152-safest-airlines-qantas-super-169

Les passagers de la compagnie aérienne australienne Qantas Airlines se sont fait une frayeur lors d’un voyage en partance de Melbourne pour Perth. Après l’embarquement pour le vol QF481, une des passagères qui désirait connecter son appareil mobile au Wi-Fi de l’avion a eu une mauvaise surprise.

Elle a en effet remarqué qu’un des hotspots se nommait « Mobile Detonation Device » (ce qui équivaut à « détonateur mobile »). Très inquiète, elle a alerté le personnel de vol, qui a décidé de retarder le départ afin de localiser l’appareil. Le commandant de bord a d’ailleurs signalé que l’avion ne quitterait pas le sol si l’appareil qui émettait le signal ne lui était pas remis. Bien évidemment, personne ne s’est présenté. Le pilote a donc décidé de décoller une demi-heure plus tard.

pilots_in_767_cockpit

Si aucun incident ne s’est déroulé pendant le vol, 40 passagers ont tout de même pris le nom du point d’accès très au sérieux, et ont décidé de descendre de l’avion. Le déchargement de leur bagage a donc retardé un peu plus le départ. Une mauvaise blague qui aura fait perdre 3 heures à tout le monde.